Parmentier de Saumon aux Epinards

P1040368

Juillet août, c’est la pleine saison des épinards, on en profite et on congèle, en hiver un petit tour au micro-ondes et le repas est fait.

Je n’avais pas du tout prévu de faire ce plat (surtout pas envie de m’approcher du four)  mais en voyant du magnifique saumon bio bien frais (on ne rigole pas mais en région parisienne le poisson bien frais, c’est pas si souvent que ça) ,  j’ai improvisé .

(pour les infos sur le saumon c’est ici, sinon Google  :  gouvernement norvégien saumon et  on s’informe)

LA LISTE  (pour un plat à four d’environ 32 x 22 cm) :

900 g de saumon frais
1 citron bio (on utilise aussi le zeste et puis même)
Sel, poivre
1,5 kilo de pommes de terre à purée
Ail
Herbes aromatiques selon goût (thym, laurier, romarin, etc.)
Beurre
Emmental râpé
500 g d’épinards frais (il faut qu’une fois débarrassés des grosses tiges, ça fasse environ 300 g)
2 échalotes
2 cuil à soupe de crème fraîche

ON COMMENCE :

Oter la peau du saumon, si le poissonnier ne l’a pas fait, les arêtes (il y en a peu et c’est facile), couper en gros morceaux d’environ 4 x 4 cm, mettre dans un plat creux, arroser du jus de citron, ajouter le zest, sel et poivre, bien mélanger, réserver au frigo.

 

La purée de pommes de terre :

Mettre dans une grande casserole tout ce que vous aimez qui va donner du goût à la purée, pour moi de l’ail en lamelles, du thym citron, du sel et pas mal de poivre ensuite les pommes de terre coupées, recouvrir d’eau, mettre à cuire.

La purée, c’est comme la mousse au chocolat ou la soupe aux légumes, il doit y en avoir autant de versions que d’habitants dans ce pays, donc faîtes la vôtre mais ne l’enrichissez pas trop avec du lait, des œufs ou de la crème.

Quand les pommes de terre sont cuites, ne garder qu’un petit peu d’eau de cuisson, les écraser, ajouter environ 200 g de beurre.

En mettre environ un quart dans un saladier ; ajouter 70 g de râpé aux trois quarts restants : à ce stade on goûte (toujours après avoir ajouté le fromage qui va saler la purée) et on rectifie l’assaisonnement si besoin est parce qu’une purée fadasse ça rappelle la cantoche.

Les épinards :

Faire fondre les deux échalotes émincées avec un petit peu d’huile d’olive dans une grande sauteuse ou un wok, saler, poivrer, ajouter les épinards, les faire « tomber » (ils sont tombés lorsqu’ils sont juste cuits, n’ont plus de volume, mais encore beaucoup de goût car pas surcuits).

Ils sont tombés
Ils sont tombés

Bien les égoutter, les mixer avec deux cuillérées à soupe de crème fraîche épaisse et là, on goûte pour tester l’assaisonnement parce que les épinards fadasses ….. oui, aussi.

Vous pouvez les remplacer par des épinards surgelés, en hiver, mais prenez en branche, de préférence bio  (vous avez vu tout ce qu’ils leurs balancent dessus ?  alors pour le peu que coute un petit sachet d’épinards bio en branches, on n’hésite pas),  décongelez les et reprendre à « Bien les égoutter…. ».

Après les avoir mixés avec la crème, les mélanger avec le quart de purée mis à part, on regoûte  histoire de voir si c’est assez salé, poivré si ça ne semble pas assez onctueux, on ajoute un peu de crème (pas plus qu’un peu surtout !!).

Et maintenant, on enchaine sans respirer :

– préchauffer le four à 180° ;
– sortir le plat, lui trouver une place sur le plan de travail ;
– mettre la purée de pommes de terre en premier (logique, c’est la plus épaisse), bien la lisser ;
– répartir le saumon dessus (pour ceux qui ne suivraient pas c’est la deuxième couche) :
– recouvrir avec la purée verte ;
– saupoudrez de chapelure, parsemez des très petits morceaux de beurre ;
– enfournez pour environ 40 mn ;
– baisser le four à 150 °.

Vous pouvez faire cette recette avec d’autres poissons type cabillaud, merlan, lieu.

Pour l’accompagner, j’avais gardé les plus petites pousses d’épinards, servies en salade, avec du jus de citron pour rester dans le ton.

Pendant que j’y suis, aucun enfant au monde ne naissant avec un gène « j’aime que les coquillettes et les frites », (t’en as vu chez les Inuits des coquillettes et des frites ???) c’est aussi un plat familial.

P1040364

4 réflexions au sujet de « Parmentier de Saumon aux Epinards »

Laisser un commentaire