Spaghetti aux Poireaux et aux Moules de Bouchot

Vite fait mais grand effet !

C’est dans un Marie-Claire des années 1980 que j’ai vu une recette de Macaroni aux Poireaux, d’Alain Sanderens alors chef étoilé de L’Archestrate. Depuis, je n’ai cessé de la faire, l’adapter, plus souvent avec des spaghettis que des macaronis. Tous ceux qui y ont gouté chez moi m’en ayant demandé la recette, je me suis décidée à la publier.

La base est simplement aux poireaux (c’est déjà excellent simplement avec des poireaux), j’ai ajouté des moules mais ça fonctionne bien avec des coques, des lardons, du fromage, du curry, des restes de poulet, du jambon (pas tout ensemble). On se dépêche car la saison de la Moule de Bouchot se termine avec le mois de janvier et c’est vraiment la meilleure

LA LISTE :

Pour 500 g de spaghettis
1 petit kilo de moules de Bouchot
500 g de poireaux
30 cl de crème fraîche entière
30 g de beurre doux
30 cl de vin blanc sec
1 belle échalote
2 feuilles de laurier
un peu de persil plat
sel, poivre
2 cuillères à soupe d’huile (neutre ou olive, peu importe)

ON COMMENCE :

Nettoyez et rincez les moules. Dans une grande casserole, faites revenir l’échalote émincée avec l’huile, une feuille de laurier, du poivre, ajoutez ensuite le vin blanc, le persil plat ciselé, puis, quand c’est à ébullition, y mettre les moules. Stoppez le feu dès qu’elles sont toutes bien ouvertes (si certaines restent obstinément fermées, jetez les, ne les consommez pas). Débarrassez les dans un récipient à part, ôtez les coquilles, filtrez le jus au chinois et gardez le.

Epluchez et émincez finement les poireaux (le blanc et le vert, je ne vois pas pourquoi on dit toujours de réserver le vert pour la soupe alors qu’il est aussi bon que le blanc et mérite donc le même traitement).

Les faire blondir doucement dans une poêle avec sel, poivre et l’autre feuille de laurier (coupée en deux pour qu’elle libère plus de goût).

Quand les poireaux deviennent translucides, passez les pour enlever l’excédent de gras puis remettez les dans la poêle avec environ 25 cl (un grand verre) de jus de moules filtré. Laissez mijoter doucement jusqu’à presque totale évaporation du liquide ; ajoutez la crème fraîche et laisser réduire quelques minutes. Stoppez le feu, ajoutez les moules, goûtez, salez et poivrez, puis couvrez pour que ça ne refroidisse pas pendant la cuisson des spaghettis.

N’oubliez pas de goûter pour rectifier, si besoin, l’assaisonnement

Cuire les spaghettis comme indiqué sur le paquet, les égoutter puis les mélanger avec la préparation aux poireaux et moules, tourner délicatement, déguster sans plus attendre.

Avec un petit vin blanc sec, c’est parfait

2 réflexions au sujet de « Spaghetti aux Poireaux et aux Moules de Bouchot »

Laisser un commentaire