Tarte Tomate et Chèvre, Croûte de Riz au Sésame……comme un cheesecake

Quand j’ai vu la couverture du dernier Veg Magazine, j’ai flashé, il fallait que je fasse cette tarte, que je la goûte. Ne la cherchez pas dans le magazine, elle n’y est pas (je ne comprends pas bien la logique de ne pas mettre dans le magazine la recette de la couverture voire, je n’aime pas trop). Je leur ai donc envoyé un mail pour leur demander où la trouver, la réponse est arrivée rapidement : sur leur page Facebook.

Pour moi, c’est plus un genre de cheesecake qu’une tarte, avec un appareil à base de ricotta, donc assez léger et une croûte de riz à la place de la pâte, une première pour moi (c’est également sans gluten). Ca n’est pas très difficile, ne changez rien à la recette, les goûts s’équilibrant bien (je vous vois déjà faire l’impasse sur la moutarde à l’ancienne….noooon, on la sent très légèrement, elle parfume en finesse et on prend la vraie, la moutarde de Meaux Pommery (méfiez vous des contrefaçons qui ont des gros grains louches et pas du tout le même goût).

Comme souvent les goûts se concentrent après une nuit au frais, le mieux est de la faire la veille et de la garnir des tomates le jour J.

LA LISTE (pour un moule à charnière ou un cercle, diam 24 cm & 5 cm de hauteur) :

500 g de riz basmati complet précuit à la vapeur (ça fait pile deux petits sachets)
50 g de graines de sésame
120 g de parmesan rapé
3 oeufs (des 0 ou des 1, les autres tu oublies)
1 cuillerée à café de sel de mer
500 g de ricotta fraîche
150 g de fromage de chèvre frais
6 cl de lait
1 cuillerée à soupe de moutarde à l’ancienne de Meaux Pommery (nan  je ne fais pas de pub, c’est juste que c’est la seule vraie, fabriquée en France et qu’une cuillère à soupe dans de la crème fraîche liquide ça te transcende les escalopes)
1 belle gousse d’ail hachée
400 g de tomates anciennes (bio c’est bien)
des petites feuilles de basilic frais
1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
1 cuillerée à café de vinaigre balsamique (j’ai diminué par rapport à la recette initiale, normalement, les tomates sont meilleures sans vinaigre, leur acidité naturelle suffit))
fleur de sel
poivre noir

ON COMMENCE :

Préchauffer le four à 200°.

il y a le riz, le sésame, le parmesan (je n’ai pas utilisé de parmesan en poudre, pour la croûte de riz, j’en avais un morceau, d’où les copeaux faits à l’épluche-légumes que vous voyez)

Hacher finement le riz (je l’ai fait avec mon mixeur plongeant, sinon un robot coupe), les graines de sésame et la moitié du parmesan. Ajoutez un oeuf et la moitié du sel, continuez à mixer jusqu’à obtention d’une pâte épaisse (travaillez là un peu à la main pour bien amalgamer si besoin).

Avec vos mains humides, tapissez les fond et bords beurrés du moule (j’ai utilisé un cercle, pour faciliter le démoulage), avec cette pâte, jusqu’à 5 mm du bord. Aidez-vous d’une cuillère pour bien lisser, creuser les angles à la base du moule et régulariser les bords, comme sur la photo).

creusez les angles avec une cuillère
avec le dos de la cuillère, appuyez et lissez les bords de la croûte au riz

Faites cuire 25 mn.

Mixez la ricotta, le fromage de chèvre, le lait, la moutarde, l’ail, le reste de parmesan, les deux autres oeufs et le reste de sel.

l’appareil crémeux

Versez cette préparation dans le moule, sur la croûte chaude et enfournez à 180° pendant environ 30 mn.

on remet au four

C’est indicatif, je l’ai laissé 45 mn, le centre étant encore trop liquide au bout de 30 mn (on le voit en bougeant légèrement le moule). Laissez revenir à température ambiante puis mettre au frigo.

Garnir avec les tomates, le basilic, au moment de servir et arrosez du mélange huile d’olive, vinaigre balsamique, fleur de sel, poivre.

avec un petit verre de rosé bien frais

Laisser un commentaire