Archives de catégorie : Gâteaux à partager

Financiers aux Amandes de Gaston Lenôtre

déclinaisons à la cerise, et cerise écorces d’oranges confites en prime

Le père de la pâtisserie moderne, c’est Gaston Lenôtre, car avant lui, non seulement la pâtisserie était considérée comme la parente pauvre de la cuisine, mais elle ne se renouvelait quasiment pas. C’est à lui qu’on doit les bavarois, charlottes, et autres mousses de fruits, notamment, qui allaient alléger nos fins de repas, la création des Succès, Concorde, Feuille d’Automne, entre autres. Comme dit son plus célèbre élève, Pierre Hermé « il a sorti la pâtisserie de son archaïsme » car tout ce qu’on aime aujourd’hui lui doit quelque chose. C’était également un traiteur exceptionnel. Lire la suite

Paris Brest de Philippe Conticini

note la sobriété du décor pour le mettre en valeur

Oui je sais, vous avez déjà vu ce nom sur ce blog, mais bon…..pendant des années le Paris Brest n’était vraiment pas dans le top dix de mes pâtisseries préférées, je trouvais cela écoeurant au possible. Et puis un jour, on me propose une part de celui-ci et là zou, direct dans le top trois le Paris Brest (y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis hein, alors si tu n’aimes pas ou que très peu le Paris Brest, fais immédiatement cette recette et si tu aimes fais la aussi.). Lire la suite

Ecorces d’oranges (ou autres agrumes) confites (et parfumées), trois recettes en une seule

ici oranges et bergamotes

Ces écorces d’agrumes confites, moelleuses et parfumées, sont très faciles à faire et vont servir dans de nombreuses recettes. Un seul impératif, qu’elles soient bio (le Monsanto confit n’a aucun intérêt, mais pourquoi je lui mets une majuscule ?). Lire la suite

Croustade aux pommes, pruneaux et à l’Armagnac

C’est tout croustillant gourmand

Croustade, Tourtière, Pastis Gascon ou Gersois, Tourte aux Pommes. Quel que soit son nom, ce dessert traditionnel du Sud Ouest se fait normalement avec une pâte ultra fine, étirée trèèèès doucement, jusqu’à recouvrir la table et, d’une telle transparence, qu’on l’appelle le « voile de la mariée ». Pas de panique, voici une version simplifiée grâce à la pâte filo. Lire la suite