Archives de catégorie : Gâteaux à partager

Blondie Pistaches Oranges Confites

Un goût caramélisé, des pistaches, des écorces d’orange confite, de la gourmandise à l’état pur

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Blondie est au chocolat blanc ce que le Brownie est au chocolat noir. Cette recette est assez peu sucrée par rapport aux autres , mais le résultat est une gourmandise assez régressive, croustillante au dessus, moelleuse à l’intérieur dont le goût est plus proche d’un caramel doux que du chocolat blanc. Lire la suite

Gâteau à la Crème Pâtissière et à la Rhubarbe…Hygge bis

Deuxième recette de mon livre « Desserts Hygge » de Bronte Aurell (je l’adore, c’est celui-ci cliiic), ce gâteau, d’une gourmandise absolue, ne ressemble à aucun autre gâteau que j’ai pu gouter auparavant. Un appareil à gâteau ferme et fondant, une crème pâtissière très légère (avant je n’aimais pas trop, mais ça, c’était avant) posée dessus, servant d’écrin à des morceaux de rhubarbe à peine poêlés dans du beurre et de la cardamome…le truc de fou. Vous avez déjà goûté quelque chose comme ça ? Lire la suite

Financiers aux Amandes de Gaston Lenôtre

déclinaisons à la cerise, et cerise écorces d’oranges confites en prime

Le père de la pâtisserie moderne, c’est Gaston Lenôtre, car avant lui, non seulement la pâtisserie était considérée comme la parente pauvre de la cuisine, mais elle ne se renouvelait quasiment pas. C’est à lui qu’on doit les bavarois, charlottes, et autres mousses de fruits, notamment, qui allaient alléger nos fins de repas ainsi que la création des Succès, Concorde, Feuille d’Automne, entre autres. Comme dit son plus célèbre élève, Pierre Hermé « il a sorti la pâtisserie de son archaïsme » car tout ce qu’on aime aujourd’hui lui doit quelque chose. C’était également un traiteur exceptionnel. Lire la suite

Paris Brest de Philippe Conticini

note la sobriété du décor pour le mettre en valeur

Oui je sais, vous avez déjà vu ce nom sur ce blog, mais bon…..pendant des années le Paris Brest n’était vraiment pas dans le top dix de mes pâtisseries préférées, je trouvais cela écoeurant au possible. Et puis un jour, on me propose une part de celui-ci et là zou, direct dans le top trois le Paris Brest (y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis hein, alors si tu n’aimes pas ou que très peu le Paris Brest, fais immédiatement cette recette et si tu aimes fais la aussi.). Lire la suite