Nouilles à la sichuanaise (dan dan mian…..miam !!)

dscn0820
Avec les dernières nouvelles du jour

Je sais ce que vous vous dites « la pauvre fille, elle n’a toujours pas atterri »… mais si, mais si, la preuve je sais que cette semaine c’était le beaujo  !   Maintenant, voilà, j’ai tellement aimé ce plat qu’il fallait vraiment que je le fasse et, dans la foulée, que je vous le fasse partager.

Dans le Sichuan, ce plat est considéré comme un snack, il est servi en petite quantité, tant au restaurant que dans la rue et il est sans doute celui qui a la plus de succès, quelle que soit l’heure. Il contient traditionnellement de la viande de porc mais on voit aussi sa version végétarienne. Contrairement à beaucoup de recettes que j’ai vues sur le net, il y a toujours des cacahuètes concassées dans la garniture, souvent aussi dans la sauce, pour apporter croquant et rondeur, j’imagine (on les voit sur l’article précédent sur Chengdu)

S’il n’est pas du tout compliqué à faire, une partie des ingrédients de la liste ne se trouve qu’en épicerie asiatique et le fameux poivre, quant à lui, relève plus de l’épicerie fine (on trouve tout sur internet également).

LA LISTE (pour 4 petits bols, 3 moyens ou 2 gros selon que vous en ferez un snack ou un plat complet) :

150 g de nouilles chinoises sans oeufs (tant pis pour l’industriel de la nourriture « asiatique française » qui indique « avec oeufs »dans la recette de son site  car il n’en fait pas sans, et v’lan Susie, révise tes classiques)

sauce (ce qui viendra au fond du bol, avant d’y mettre les nouilles) :

2 cuillères à soupe d’huile de sésame
1 piment oiseau sec
1 petite cuillère à café poivre du Sichuan
2 cuillères à café de sauce soja foncée
1 cuillère à café de sucre en poudre
2 tiges de cébette
2 cuillères à café de cacahuètes grillées non salées

garniture (ce qui sera posé sur les nouilles) :

150 g de filet de porc (ou une côte première, il n’en faut vraiment pas beaucoup) sauf pour la version végétarienne bien sûr
4 cuillères à café de cacahuètes grillées non salées
2 gousses d’ail
3 tiges de cébette
3 cm de gingembre frais
1 cuillère à soupe de sauce soja claire
1 cuillère à soupe de vin de riz chinois (le plus courant étant le Shaoxing)
50 g de racines de moutarde (zhacai, en sachet dans les épiceries asiatiques ; ne faites surtout pas l’impasse dessus, c’est super bon et parfumé)
huile neutre pour le wok (tournesol, pépins de raisin ou arachide)

ON COMMENCE :

La sauce :

Concasser les cacahuètes (celles de la garniture aussi dans la foulée et séparez-les en deux)

cacahuètes concassées, pour la sauce et la garniture
cacahuètes concassées, pour la sauce et la garniture

Torréfier légèrement le poivre dans un wok ou une poèle anti-adhésive (on torréfie toujours le poivre de Sichuan avant utilisation, c’est comme ça et puis c’est tout). Le mettre dans un mortier (celui avec pilon pas le ciment) avec le piment oiseau sec haché grossièrement, le sucre, la cébette émincée. On pile (écrabouille) bien tout pour faire ressortir les goûts. Mettre dans un bol, ajouter les ingrédients liquides de la sauce, les cacahuètes concassées et bien mélanger.

La garniture :

Hacher le porc au couteau :

Il ne faut pas que le porc soit haché trop fin, on ne fait pas du paté
Il ne faut pas que le porc soit haché trop fin, on ne fait pas des saucisses

Faire pareil avec les racines de moutarde :

Racines de moutarde au sortir du sachet
Racines de moutarde au sortir du sachet
les mêmes après la caresse du couteau
les mêmes après la caresse du couteau

Hacher fin le gingembre frais, l’ail (j’utilise ma Microplane, ça fait un genre de crème qui se mélange mieux), ciseler la cébette.

Faire chauffer l’huile dans le wok, feu moyen, ajouter le gingembre, l’ail, la cébette, faire revenir en remuant pendant une bonne minute, ajouter le porc, continuer à remuer jusqu’à ce qu’il commence à bien dorer, puis la sauce soja claire, le vin et la racine de moutarde ; encore deux minutes de cuisson et c’est terminé.

Faire bouillir une grande casserole d’eau légèrement salée, y plonger les nouilles, laisser cuire le temps indiqué sur le paquet, essorer, passez sous l’eau froide pour bloquer la cuisson.

ON TERMINE :

Quelle que soit la taille des bols que vous avez choisie, le procédé est le même : répartir la sauce au fond des bols, mettre les nouilles bien égouttées par dessus, terminer avec la garniture et des cacahuètes concassées.

Petits bols, version snack.
Petits bols, version snack, sortez les baguettes.

4 réflexions au sujet de « Nouilles à la sichuanaise (dan dan mian…..miam !!) »

  1. Quelle invitation au voyage cette publication, j’y suis déjà …
    Dommage qu’ils n’aient pas encore trouvé le moyen d’envoyer des messages olfactifs, ça devait sentir super bon.
    Perso, je suis plus cuisine exotique que beaujo !

    1. J’attends ton verdict avec impatience. Pour moi, j’ai vraiment retrouvé le goût de celles que j’ai dégustées là-bas. Pour la recette, une partie là-bas, pour ce que j’ai vu, une autre sur divers sites/blogs pour compléter mais j’avais l’essentiel.

Laisser un commentaire