Quiche Sudiste

approche-toi de l’écran, plus près et regarde…le feuilletage, épais, pas un machin tout plat que tu as acheté roulé, qui se cramponne à sa feuille de papier et qui ne chante pas

Une quiche aux saveurs du Sud, dont la naissance est due à tout ce qui prenait de la place dans le frigo et provenait de cette région. Je l’ai faite un peu au pif et il s’est avéré que le résultat était délicieux et, du coup, très « blogable ». Comme toutes les quiches (enfin je parle des  tartes salées, pas de certains humains), elle est congelable pour les soirs de flemme.

La qualité des ingrédients étant l’essentiel du goût d’un plat, on profite donc de la pleine saison des tomates, courgettes, poivrons et on les prend au marché, chez un maraîcher, un producteur, et de France !!!

LA LISTE (pour un moule de 31 x 21 cm, ou un 26/28 cm de diamètre selon hauteur des bords) :

250 g de pâte feuilletée (je vous le redis, de la vraie, qui feuillette et se développe VRAIMENT donc faite maison, de chez votre boulanger ou de chez François. Faites comme moi, des commandes groupées pour diminuer les frais de port ; avec un bloc de 3 kilos on fait 12 pâtons qui se congèlent parfaitement et elle vaut vraiment le coup. En la commandant avant 13h, vous la recevez le lendemain matin). Précision, je ne suis pas sponsorisée, c’est juste un super produit donc je partage.
1 poivron rouge
3/4 petites courgettes (ou 2 moyennes)
1 gros oignon
1 belle gousse d’ail
1 pot de brousse (500 g)
4 oeufs
2 tomates
1 boite d’anchois à l’huile d’olive
1/2 bouquet de persil plat
quelques branches de thym frais
huile d’olive
piment d’Espelette
(la brousse étant pile salée comme il faut, je n’ai pas eu à ajouter de sel, à vous de voir)

ON COMMENCE :

Foncez le moule préalablement beurré, posez-le sur une plaque à pâtisserie (sans couper les bords de la pâte) et laissez au frigo le temps de faire le reste.

Epluchez ail, oignon et émincez-les finement ainsi que le poivron et les courgettes.

Dans deux poêles séparées, avec l’huile d’olive, faites revenir :
– oignon et poivron ;
– courgettes, ail et thym.

En fait j’ai pris casserole et poêle…

Quand c’est doré et encore un peu al dente, égouttez (ensemble) dans une passoire en tournant avec une spatule pour bien faire couler tout le gras. (petite astuce perso pour dégraisser au maximum, je fais couler un peu d’eau chaude en tournant à la spatule et ensuite je laisse bien égoutter.)

Préchauffez le four à 200°.

Coupez les tomates en rondelles épaisses et épongez-les, sur chaque face, avec du papier absorbant.

Dans un grand bol ou un saladier, mélangez la brousse, les oeufs, le persil émincé, du piment d’Espelette, ajoutez les légumes bien égouttés, mélangez à nouveau. Goutez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Sortez la plaque et le moule du frigo. La pâte s’est un peu rétractée, appuyez bien sur les bords, pour qu’elle adhère bien au moule (le froid a fait durcir le beurre et elle a tendance à se décoller) et coupez-la.

Remplissez avec la garniture, décorez avec les anchois et rondelles de tomates que vous badigeonnerez d’huile d’olive à l’aide d’un pinceau et enfournez à 180° pour une bonne trentaine de minutes.

Accompagnez d’une petite salade verte et d’un rosé bien frais.

2 réflexions sur « Quiche Sudiste »

Laisser un commentaire