Salade Waldorf

Lorsque Oscar Tschirky, maître d’hôtel du célèbre hôtel Waldorf Astoria de New York a créé cette salade, en 1893, il n’imaginait sans doute pas que son succès traverserait autant les frontières que les époques.

C’est une salade que je fais depuis… toujours, et sans doute la première que j’aurais pu publier car j’y reviens souvent, surtout en hiver.

Si on n’en compte plus les déclinaisons, plus ou moins fantaisistes (j’en ai vu une aux marshmallows que je vous laisse le soin de tester), c’est dans cette version que je la préfère, la plus courante, très proche de l’originale car il semblerait que les noix et raisins aient été ajoutés au fil du temps mais n’entraient pas dans la composition de celle d’Oscar (oui je l’appelle par son prénom).

On voit souvent la pomme Granny Smith dans les recettes (variété apparue aux Etats-Unis 1972) ; la recette traditionnelle utilise des pommes rouges, plus sucrées.

J’ai quand même changé un petit truc dans la recette. Normalement on n’utilise QUE de la mayonnaise, je préfère la « couper » avec un yaourt. Ca ne change pas le goût, mais ça allège un peu,.

LA LISTE (pour 4 personnes) :

1 laitue (ou une batavia)
2 pommes rouges
50 g de raisins secs
50 g de cerneaux de noix
2 tiges de céleri
3 cuillerées à soupe de mayonnaise
1 yaourt nature
1 cuillerée à soupe de jus de citron
½ cuillerée à café de sel
Poivre du moulin

ON COMMENCE :

Faites torréfier les cerneaux de noix 3 x 30 secondes au micro-ondes en les remuant entre les étapes. Réservez et concassez-en, grossièrement, une partie, gardez-en quelques un pour la décoration.

Lavez et essorez la salade, disposez-la dans le saladier.

Lavez le céleri, les pommes. Emincez le premier, coupez les secondes en morceaux d’un peu plus de 5 mm d’épaisseur.

Dans un grand bol, mélangez les ingrédients de la sauce, ajoutez le céleri, les pommes, raisins et noix. Goutez et rectifiez l’assaisonnement si besoin puis versez sur la salade.

Servez sans plus attendre, accompagnez de pain toasté.

Laisser un commentaire