Une recette rapide mais hyper parfumée, inclassable puisqu’elle peut se servir de différentes façons (à voir en fin d’article) et qui, si elle ne nécessite aucun tour de main et peu d’ingrédients, n’en est pas moins très gourmande.

Je donne les ingrédients vraiment « à la louche » tout dépend du nombre d’oignons mais en plus, pas d’indication spécifique sur leur variété : de Roscoff, doux des Cévennes, rouges ou jaunes, peu importe, et comme en plus cette recette a été écrite en période de confit-nement, on ne va pas chipoter (en même temps se goinfrer d’oignons quand on est tous confinés, n’est peut-être pas judicieux donc à consommer avec modération, et un petit rosé bien frais si vous en avez).

LA LISTE :

des oignons de taille à peu près identique
miel liquide (attention avec celui de chataîgner, très puissant en goût)
sauce soja (ou sel si vous n’en avez pas, mais uniquement pour cette fois)
piment d’Espelette (ou poivre, ou piment de Cayenne selon votre goût)
romarin (ou thym, ou sumac)
beurre doux ou salé (si vous n’avez que du salé, ça ira, mais dans ce cas ne mettez que très peu de sauce soja)
facultatif, après cuisson, quelques gouttes de vinaigre balsamique

Pour les quantités, il faut compter, environ 2 cuillerées à soupe de miel liquide et autant de sauce soja pour 3 gros oignons, soit 6 demi.

ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 200°.

Epluchez et coupez les oignons, au milieu, horizontalement (vous devez avoir le petit sommet pointu sur une moitié et la base sur l’autre), puis coupez la petite pointe du sommet pour pouvoir les stabiliser quand vous les poserez dans le plat.

Rangez-les ensuite, dans un plat à four, en rang d’oignons (ça c’est fait), la partie coupée au dessus.

Arrosez de sauce soja (attention, ça sale bien), d’un peu de miel liquide, de thym ou romarin, salez, poivrez puis parsemez de petits morceaux de beurre, ainsi qu’au fond du plat (suffisamment pour faire un jus avec lequel vous arroserez les oignons pendant la cuisson).

là vous voyez mieux le sens de la coupe

Enfournez à 180°, arrosez régulièrement. Lorsqu’une lame de couteau y pénètre sans résistance, augmentez le four en position grill quelques minutes pour qu’ils caramélisent, attention ça va très vite.

Servez chaud ou tiède, à l’apéritif avec des toasts et un rosé bien frais, en entrée avec un chèvre chaud posé dessus et sa salade, en garniture de viande.

No Comments Yet

Leave a Reply