Ma tarte aux deux saumons, etc.

 

P1040274méfiez-vous des contrefaçons !

Cette tarte se congèle parfaitement, on peut donc la faire un jour de courage pour la manger un soir de flemme et comme toutes les tartes salées ou quiches on l’accompagne d’une bonne salade verte (avec un petit verre de blanc, c’est le diner retour de ciné parfait).

LA LISTE :

Pâte,  au citron :
250 gr farine
125 gr beurre
1 œuf
Sel
Zeste d’un citron (là on prend du bio comme toujours pour les zestes)
un peu d’eau (facultatif c’est selon la taille de l’œuf)
Garniture :
300 g de poireaux
30 g de beurre
250 g de saumon frais
75 g de saumon fumé
(petit aparté sur le saumon, il y a le meilleur, mais aussi le pire, quand un saumon est vendu parfois 6 € le kilo, que du producteur au distributeur, en comptant le transport, tout le monde prend sa marge, on imagine la qualité du produit, donc on en mange moins souvent, on prend du Label Rouge, du bio, du sauvage mais pas le machin infâme et insipide dont même le gouvernement norvégien a fini par reconnaître qu’il était dangereux – rien que ça – pour les enfants, les  ados et les femmes enceintes, c’est dire ce que ça doit être……c’est valable pour le frais et pour le fumé)
3 gros œufs
3 grosses cuillères à soupe de crème fraiche épaisse entière
Tarama (1 grosse cuillère à soupe)
Le jus d’un demi-citron
Sel
Poivre
Ciboulette (facultatif)

ON COMMENCE :

Pâte au citron :

Mettre  les poudres  dans un cul de poule, on ajoute le zeste (je vous ai parlé de la Microplane ? c’est vraiment l’outil indispensable pour les zestes, mais pas que), on mélange bien puis on ajoute le beurre très froid en petits dés, on procède comme pour une pâte sablée puisque c’en est une mais sans sucre, et on lie avec l’œuf battu en omelette.

Tourner à la spatule ou maryse, sans insister, si l’œuf est trop petit et ne suffit pas pour l’amalgame, on ajoute un peu d’eau froide, très peu. On amalgame, vite, avec les mains, sans trop travailler la pâte.

Fraiser la pâte deux ou trois fois pour supprimer les éventuels petits grumeaux, faire une boule qu’on aplatit un peu avec la paume de la main (ce sera plus pratique pour le rouleau), on filme et on met au frigo, pour une heure (je l’ai faite la veille, le parfum de citron a ainsi pu se concentrer durant toute la nuit).

La garniture :

Eplucher  les poireaux, les couper en tronçons, les rincer à l’eau froide, les couper en deux dans le sens de la longueur et  les émincer le plus finement possible (le blanc et le vert, je ne comprends pas pourquoi on utiliserait plus le blanc que le vert, ce qui est souvent le cas) comme sur la photo.

P1040266

 

Mettre le beurre dans une poêle, dès qu’il est fondu ajouter les poireaux et laisser cuire doucement, ils doivent être translucides et surtout pas grillés. Je mets un couvercle sur ma poêle, ainsi la condensation augmente le jus de cuisson et ils ne brûlent pas.

 

P1040267Ensuite, on va bien les égoutter, dans une passoire, puis  les presser légèrement pour faire partir le surplus de gras (si vous voulez vraiment ôter un maximum de gras, versez un peu d’eau chaude dessus, pressez avec le dos d’une cuillère).

Dans un saladier, mélanger au fouet, la crème, les œufs, le tarama, le jus d’un demi-citron, les poireaux, les saumons.

Saler, légèrement, le saumon fumé et le tarama le sont et ça va se révéler à la cuisson. Poivrer selon le goût (j’ai mis une bonne pincée de piment d’Espelette).

Ca aussi je l’ai fait la veille.

ON TERMINE :

Préchauffer le four th 210° (ou th 7)

Si la pâte a passé la nuit au frigo, on la sort entre 30 et 60 mn avant, selon la température ambiante, pour qu’elle s’assouplisse un peu avant de la travailler.

Fleurer le plan de travail (ce qui veut dire très peu de farine et pas la moitié du paquet), étaler la pate aux alentours de 5 mm, elle est friable, c’est normal, elle va se briser par endroits, normal.

Graisser le moule et là,  le truc magique malgré son nom d’insecticide c’est Ouragan (allez comprendre pourquoi je beurre les cercles et j’ouraganise les moules).

Foncer le et si besoin, ressouder la pâte à même le moule. Remettre au frigo pour un bon quart d’heure, elle va redurcir un peu et vous aurez ainsi une pâte bien croustillante.

Mettre la garniture sur la pâte, enfourner pour environ 45 mn en baissant à 160° (plus près du 5 que du 6 maintenant).

La cuisson est terminée quand tout est doré, y compris les contours de la pâte.

Elle est parfaite, pour moi, avec salade verte, au jus de citron ou vinaigre de cidre.

P1040275

 

Imprimer cette page

Laisser un commentaire