Cheesecake Emotion Satine à ma façon (inspiration Pierre Hermé)

la photo n'est pas terrible mais il est bon quand même
la photo n’est pas terrible mais il est bon quand même

L’hiver dernier, Pierre Hermé, invité de « Dans la peau d’un chef » proposait la recette d’une mousse de cheesecake sans cuisson, avec des petits shortbreads et une gelée fruits de la passion/orange, cette association qu’il a nommé Emotion Satine, pour un dessert à l’assiette  à faire en 30 mn. En le regardant, je n’avais qu’une envie, le faire en dessert à partager, et transportable.

Après plusieurs essais pour trouver le bon dosage de gélatine, le déroulage de plusieurs mètres de rhodoïd, et l’aide de mes proches et collègues pour tester le résultats, j’ai fini par trouver le dosage qui convenait.

Le principe est le même que celui-ci, dont l’idée m’est venue en même temps.

LA LISTE (pour un cercle de 22 cm diamètre 4 cm de haut) :

pour la base biscuits :

200 g de Shortbreads (Walkers pour moi, on les repère à leur emballage écossais rouge en GMS, sinon Marks & Spencer qui leurs ressemblent étrangement…)
20 g de beurre
zeste de citron et d’orange (et qui dit zeste dit bio)

pour la mousse de cream cheese :

300 g de Philadelphia Cheese (petit coup de gueule, car à chaque fois que je pèse le contenu d’une de leur boîte de 300 g, je trouve entre 282 et 284 g, bon ça n’est pas énorme mais zut !) et pour savoir pourquoi qui dit cheesecake dit  Philadelphia clic
300 g de crème fraiche liquide (« de » Normandie j’ai dit et redit, pas « fabriquée en » car là, le lait vient de n’importe où et jamais de France, et le goût est vraiment différent)
40 g de sucre en poudre
les graines d’une gousse de vanille
5 feuilles de gélatine (les miennes font 1,5 g)

la gelée orange/passion :

335 g de jus d’orange fraichement pressé
65 g de jus de fruit de la passion (acheté, pur, tu finiras le reste de la bouteille en faisant du punch)
35 g de pulpe de fruits de la passion (en gros ça fait 3/4 fruits)
60 g de sucre en poudre
5 feuilles de gélatine

ON COMMENCE :

la base biscuits (on peut la faire la veille) :

Préchauffer le four à 140°, broyer finement les shortbreads, mélanger avec les zestes, ajouter les 20 g de beurre fondu, bien mélanger. Chemiser le cercle avec un papier d’alu, tapisser le fond avec la base biscuits, bien lisser, placer sur une plaque à patisserie (perforée si possible, c’est vraiment le top) enfourner pour environ 15mn à 110°.

Laisser complètement refroidir.

La mousse de cream cheese :

Mettre les feuilles de gélatine dans un grand bol d’eau froide.
Mélanger le Philadelphia avec 280 g de crème fraiche, le sucre, les graines de vanilles, monter en chantilly ferme. Réservez au frais.
Faire bouillir rapidement les 20 g de crème fraîche restants, hors du feu, y faire fondre la gélatine. Laisser refroidir, ajouter à la mousse de cream cheese, bien mélanger, doucement, pour ne pas « casser » la mousse.

Chemiser le moule avec du rhodoïd (pas de panique si vous n’en avez pas, découpez des bandes de papier cuisson à la bonne dimension), mettre des petits points de  mousse pour le faire adhérer.

la base cuite, le cercle chemisée de rhodoïd
la base cuite, le cercle chemisée de rhodoïd

Répartir la préparation uniformément sur la base biscuits, remettre au frigo.

il faut qu'un peu de rhodoïd dépasse car on va ajouter la gelée ensuite
il faut qu’un peu de rhodoïd dépasse car on va ajouter la gelée ensuite

La gelée fruits de la passion/orange :

Faire hydrater les  feuilles de gélatine  dans un grand bol d’eau froide (au moins 10 mn cette opération, certains le font carrément la veille).

Mettre tous les autres ingrédients dans une casserole, faire chauffer à environ 60°. Retirer du feu, ajouter la gélatine essorée, bien faire fondre. Verser dans un plat à four, laisser refroidir, puis direction le frigo jusqu’à consistance épaisse mais qui coule encore (comment expliquer cela autrement ??). Quand cette consistance est obtenue, verser doucement sur le cheesecake, remettre au frigo pour que cela prenne bien (la nuit c’est bien car ça permet au goût de se concentrer).

p1040491

ON TERMINE :

A l’aide du papier d’aluminium qui est resté sous le gâteau (vu que je n’ai pas dit de l’enlever, exprès !!), le poser sur le plat de service, tirer sur l’alu pour l’enlever, décercler, enlever le rhodoïd, décorer au dessus avec des suprêmes d’orange par exemple.

plus léger qu'un cheesecake cuit
plus léger qu’un cheesecake cuit

5 réflexions au sujet de « Cheesecake Emotion Satine à ma façon (inspiration Pierre Hermé) »

  1. Hello Isabelle !

    Je n’ai pas tari d’éloges au sujet de ce cheesecake sur Instagram. Je le revois, je fonds encore ^^.

    Je voulais aussi te demander si tu acceptais ma nomination au défi « Régalades en cascade » organisé chaque mois par Monsieur Woody du blog Sharing Cuisine ?
    Pour y participer c’est assez simple. Il suffit :
    – D’aimer la page Facebook « Régalades en cascade »
    – De mentionner Monsieur Woody au début de ton article avec renvoi vers le blog Sharing Cuisine
    – De mentionner la personne qui t’a nominée avec renvoi vers son blog (moi, en l’occurrence)
    – De poster sur ton blog TA recette INÉDITE, le samedi 3 décembre, à 11H, sur l’un des 2 thèmes imposés : Appuie sur le champignon OU Je ne parlerais qu’en présence de mon avocat
    – De faire un lien vers le règlement du jeu pour qu’il se perpétue
    – Et de nominer à ton tour 5 personnes

    Comme je ne suis pas sûre d’avoir tout retenue, tu peux aussi aller faire un tour sur le blog pour avoir le règlement en détails .

    Relèves-tu le défi ?

    Fiona

    1. Merci Fiona,
      Comment ne pas accepter ta nomination ?? c’est évident que je l’accepte.
      J’espère que tu vas essayer la recette de ce cheesecake pour pouvoir le goûter.
      Je suis très tentée par ce que tu me proposes, je vais aller voir tout cela à la fin de la semaine, je suis en vacances mercredi soir et je vais reprendre le blog, les recettes etc….
      Je vais effectivement aller voir les détails du défi, notamment en ce qui concerne le timing.
      Merci à toi Fiona

Laisser un commentaire