Röstis de Betterave et Courgette


Il veulent encore du steak haché ? Donnez leur ces petits röstis aux légumes pour changer et accompagnez-les d’une  sauce ou mayo aux herbes  maison, ils ne regretteront pas leur steak, c’est croustillant, moelleux, parfumé.  Le goût est vraiment surprenant, dans le bon sens.

Il y a parfois (souvent) des recettes qu’on découpe en se promettant de les faire, des petites recettes tellement simple qu’on n’en attend rien d’exceptionnel, jusqu’au jour où on se décide enfin et là, surprise, on se demande pourquoi on ne l’a pas faite avant. C’est le cas de celle-ci, dont le peu d’ingrédients est tellement simple qu’on n’imagine pas que l’alchimie va aussi bien fonctionner.

LA LISTE (pour une dizaine de croquettes) :

1 betterave crue
1 ou 2 courgettes selon la taille (l’idéal étant d’avoir un tant pour tant des deux légumes)
50 g d’emmental râpé
4/5 branches de persil plat
1 oeuf battu
1 cuillerées à soupe de gros sel
poivre du moulin
2 cuillerées à soupe d’huile neutre
50 g de beurre
chapelure

ON COMMENCE :

Lavez et essuyez la courgette, râpez-la et mettez la dans une passoire avec le gros sel pour une trentaine de minutes.

Pendant ce temps, épluchez et râpez la betterave, mélangez la avec l’emmental, le persil ciselé, poivrez mais ne salez surtout pas, la courgette et l’emmental s’en chargeront.

Rincez bien la courgette à l’eau froide pour ôter tout le sel et pressez-la pour qu’elle rende le maximum de ju avant de l’ajouter au reste des ingrédients, terminez avec l’oeuf battu et mélangez le tout.

Formez des petites galettes que vous roulerez dans la chapelure ; si besoin, pendant que vous les façonnez, pressez encore un petit peu pour qu’elles soient le plus sèches possible.

Faire chauffer l’huile et le beurre dans une poêle anti-adhésive, laissez cuire deux minutes à feu vif, sur chaque face, en applatisant un peu. Terminez en les posant sur du papier absorbant, de chaque côté en changeant le papier entre le deux faces.

2 réflexions au sujet de « Röstis de Betterave et Courgette »

Laisser un commentaire