Crevettes sautées à la thaïlandaise

En jetant un oeil dans le bac « dates courtes » du supermarché ou je pousse parfois joyeusement le caddie (pffttttt), ledit oeil repère immédiatement des barquettes de gambas décortiquées bio, bradées, coincées sous les charcuteries et plats cuisinés industriels que les gens s’arrachaient presque (nous n’avons pas tous les même valeurs, rillettes ou pas). Les repas immédiats étant déjà faits, elles ont été congelées jusqu’à cette recette, aucune mention, sur le paquet, ne l’interdisant.

Bien entendu, on peut faire ce plat avec des crevettes entières, qu’on décortique soi-même, c’est ce que je fais normalement, mais préférez les « bio de Madagascar », quitte à en acheter moins. Actuellement, on trouve aussi des crevettes bio d’Equateur, plus petites et moins chères, je ne les ai pas goûtées mais c’est forcément mieux que ces piles de machins roses mous et plein de flotte qu’on voit partout (forcément si vous avez des vrais bouquets bien de chez nous, privilégiez-les, moi je ne cherche même plus, c’est le graal).

LA LISTE (pour 4 personnes) :

400 g de crevettes roses décortiquées (si vous les achetez entières, demandez l’équivalent à votre poissonnier, il saura)
2 tiges de citronnelle
1 gousse d’ail
2 citrons verts
2 tiges de cébette (ciboule)
3 cuillerées à soupe d’huile
3 cuillerées à soupe de Nuoc Mam
1 piment oiseau
2 cm de gingembre frais
3 branches de coriandre fraîche
1 poignée de cacahuètes natures
garniture : riz thaï

ON COMMENCE :

Ciselez la cébette, la coriandre, la citronnelle, le gingembre. Hachez le piment oiseau, l’ail. Si vous avez une Microplane, utilisez-la pour la citronnelle, le gingembre, l’ail

En bas, à gauche, l’ail devenu une crème, le gingembre et la citronnelle hachés très finement avec la Microplane, pour le piment oiseau, utilisez un couteau.

Ecrasez grossièrement les cacahuètes, pressez le jus d’un citron.

Faites chauffer l’huile à feu moyen (6/10 pour moi), ajoutez les crevettes, le gingembre, l’ail, la citronnelle, la moitié de la cébette, le piment, le Nuoc Mam et faites revenir environ 5 minutes sans cesser de remuer, jusqu’à ce qu’elles prennent une jolie couleur dorée.

Versez dans le plat de service (sur le riz pour moi) déglacez la poêle 30 secondes à feu vif avec le jus de citron, arrosez-en les crevettes, saupoudrez du reste de cébette ciselée, des cacahuètes concassées et des quelques feuilles de coriandre. Accompagnez d’un Riesling.

Laisser un commentaire