Quiche aux Panais et Curry

Une quiche à la fois douce, parfumée, épicée mais tout en douceur et trèèèèèèèès gourmande qui vous permettra d’utiliser les panais autrement qu’en soupe ou purée.

LA LISTE :

500 g de panais coupés en dés réguliers
1 oignon doux (de Roscoff pour moi)
1 cuillère à café de curry (j’ai pris du curry japonais Nihon Karé, plus doux, plus subtil, si vous en avez, préférez-le)
3 gros œufs
3 grosses cuillerées à soupe bombées de crème fraîche épaisse
40 g de beurre
250 g  de pâte feuilletée

Aparté : Concernant la pâte feuilletée, je suis comme beaucoup, je ne la fais pas, ou du moins pas souvent car on doit procéder en plusieurs étapes et je fais souvent des quiches ou tartes de façon impulsive, selon ce qu’il y a dans le frigo et l’inspiration du moment.

Mais ça n’est pas parce qu’on l’achète qu’on doit se contenter des pâtes industrielles insipides, cartonneuses, qui ne dorent pas,  ne croustillent pas, restent collées à leur papier bref qui n’ont de feuilletées que le nom sont juste un support, physique, pour la garniture.

Pour avoir le rendu de celle-ci (voir photo au bas de cet article) soit je la commande chez Pâte Feuilletée François (je n’ai aucun partenariat, mais elle est vraiment meilleure que toutes les autres ;  pensez à vous grouper pour pour  partager les frais de port), je la découpe en 12 pâtons de 250 g que je congèle. A Paris et Lyon, vous la trouverez chez G. Detout, vous pouvez aussi les appeler pour connaître les revendeurs dans votre région.  Sinon achetez-la chez votre boulanger-pâtissier (en général il faut leur commander la veille).

Pour le « parfait moule à quiche » voir ici   mais je l’ai aussi vu chez Zodio  (là encore aucun partenariat mais il est vraiment top).


ON COMMENCE :

Ajoutez les oignons quand les panais sont déjà à mi-cuisson

Faire fondre le beurre dans une poêle ou une sauteuse, y mettre à dorer les dés de panais en remuant régulièrement pendant une dizaine de minutes. Ajoutez ensuite l’oignon émincé et terminez la cuisson lorsque l’oignon est doré et les dés de panais juste tendres.

Pendant ce temps, foncez un moule beurré avec la pâte feuilletée, ne la coupez pas tout de suite, placez au frigo.

Débarrassez le contenu de la poêle dans une passoire afin d’éliminer un maximum de gras, en tournant un peu avec une spatule. On peut, pour éliminer encore plus de gras, passer rapidement sous le robinet et poser sur un papier absorbant.

Préchauffez le four à 180°.

Dans un bol, mélangez les œufs battus, la crème fraîche, le curry, le sel, le poivre (goutez et rectifiez si besoin), incorporez la poêlée de panais.

Sortez le moule du frigo, appuyez bien la pâte sur les rebords, coupez-la à hauteur (on peut garnir les chutes de pâte feuilletée de fromage et les cuire, en même temps, sur un papier sulfurisé, pour l’apéritif, ou de pommes, pour le dessert, par exemple), garnissez de l’appareil aux panais et enfournez pour une trentaine de minutes).

A la fin de la cuisson, comme pour toute quiche, laissez refroidir un peu, sinon elle est trop liquide. Pour la réchauffer, toujours au four et non au micro-ondes.

Avouez qu’on ne dirait pas une pâte « toute faite »

2 réflexions sur « Quiche aux Panais et Curry »

Laisser un commentaire