Après les cookies, je continue sur ma lancée canadienne avec cette recette de pancakes crousti-gourmands, grâce aux noix de pécan concassées, directement incorporées à la pâte.

Pas de levure chimique dans la pâte, comme pour beaucoup de recettes, je préfère battre les blancs d’oeufs en neige, pour un même effet.

Si vous les faites à l’avance ou ne les consommez pas tous, ils se conserveront très bien, dans une boîte hermétique, au réfrigérateur. Vous pouvez les réchauffer au micro-ondes mais ils seront meilleurs si vous le faites, à la poêle, avec une noisette de beurre fondu.

LA LISTE (pour une douzaine de pancakes) :

3 œufs
25 cl de lait
175 g de farine tamisée
3 cuillerées à soupe de sirop d’érable
30 g de beurre doux fondu
70 g de noix de pécan
beurre pour la poêle

 

ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 150°.

Répartissez les noix de pécan dans un plat à four, et torréfiez-les entre 20 et 30 minutes (une bonne odeur doit se dégager du four). Laissez-les refroidir et concassez-les grossièrement.

Séparez les blancs des jaunes d’œufs, battez les premiers en neige et fouettez les seconds avec le lait, le beurre fondu et le sirop d’érable.

Ajoutez  ensuite la farine ; fouettez bien pour qu’il n’y ait pas de grumeaux, puis incorporez délicatement les œufs en neige et terminez avec les noix de pécan refroidies.

Faîtes fondre une noisette de beurre dans une petite poêle. Quand il est bien fondu, versez une louchée de pâte (si vous utilisez une louche à soupe, ne la remplissez qu’à moitié).

Dès que des petites bulles apparaissent à la surface, retournez le pancake et faites cuire l’autre face pendant une minute.

Procédez ainsi jusqu’à la fin de la pâte (raclez le bol avec une maryse, vous récupérerez de quoi faire un petit dernier) et réservez-les en les empilant pour qu’ils restent chauds.

Servez, bien évidemment, avec du sirop d’érable.

2 Commentaires

Laisser une réponse