Tsssss tsssss tssssss, combien d’entre-vous viennent de lever un sourcil en lisant « chou de Bruxelles » et ne l’ont jamais gouté  cru ??? allez, on n’a pas peur, on lève la main !!! Je sais, je sais, vous avez des souvenirs de machins verdâtres, pas bons du tout, à la cantine scolaire. Mais qu’est ce qui était bon dans votre cantine ? Dans la mienne, les pâtes ressemblaient à des vers solitaires anémiés et étaient servies avec l’eau de cuisson, et rien d’autre ; est-ce que je n’aime pas les pâtes ??? Il y a des indices sur ce blog pour la réponse. Les choux de Bruxelles, quand c’est bien cuit, c’est délicieux, et quand c’est cru, c’est plus fin que les autres choux qu’on consomme habituellement de cette façon. Alors, on teste ?

Dans cette recette, la fraîcheur et le croquant des choux de Bruxelles comptant particulièrement, prenez-les les plus frais possible, le mieux étant chez un maraîcher. Les quantités sont données pour 4 à 6 personnes, mais s’il en reste, ce sera aussi bon, voire meilleur le lendemain.

LA LISTE :

400 g de choux de Bruxelles
1 ou 2 carottes selon taille
1 pomme Granny Smith
2/3 échalotes émincées
2 tiges de ciboule émincées
raisins secs (j’avoue j’ai oublié de peser, en gros 70 g je pense mais faîtes selon votre goût)
3 grosses cuillerées à soupe de yaourt grec (pas de contrefaçon « à la grecque »)
3 cuillerées à soupe rases de mayonnaise
3 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre
3 cuillerées à café rases de sucre en poudre
sel

Le pomelo est l’intrus qui n’est pas dans la recette

ON COMMENCE :

Lavez et ôtez les premières feuilles, si besoin, des choux de Bruxelles, avant de les émincer finement. Versez dans un saladier et ajoutez la carotte et la pomme rapées, les échalotes et la ciboule émincées, les raisins secs. Mélangez le tout.

Dans un bol, émulsionnez le yaourt, la mayonnaise, le sucre, le vinaigre. Salez. Versez sur le mélange précédent et mélangez bien, goûtez et rectifiez l’assaisonnement  si besoin.

No Comments Yet

Leave a Reply