C’est en regardant les Aventures Gourmandes à Jerusalem, de Paul Hollywood, boulanger et chef anglais, membre du jury de la version anglaise de « Le Meilleur Pâtissier », que j’ai bavé devant découvert ce fabuleux cake et filé directement sur le net pour en trouver la recette,…en vain. Je suis donc allée sur le compte Instagram du monsieur et j’ai demandé si elle serait publiée. Pas de réponse mais quelques jours plus tard, miracle !!! (oui j’ai vérifié presque tous les jours, j’ai du temps pour les priorités). J’ai décidé que ça n’était pas le hasard de la programmation mais grâce à moi, modestement…

Amis de la fadasserie, de l’insipide (s’il y en a qui se sont égarés ici), cette recette n’est pas pour vous. De la gourmandise, de la densité, du moelleux, du croquant, du parfumé, du voyage, il y a tout ça dans ce cake, ne changez rien à la recette, il est parfait (ne supprimez surtout pas de sucre, il est aussi sucré  juste ce qu’il faut).

LA LISTE (pour un moule à cake de 30 x 12 cm)
:

175 g de farine
160 g d’amandes en poudre
125 g de sucre blond (ils disent « brun clair » j’ai pas trouvé châtain, j’ai pris blond)
2 gros oeufs battus (ou 4 petits)
175 g de dattes hachées (au couteau, évitez le mixer, ça va coller, être pateux, vous allez vous battre avec, un éminceur ou un couteau santoku vous feront gagner du temps)
75 de beurre doux
125 g d’amandes entières
2 oranges bio (on utilise le zeste et le jus)
15 cl de jus de grenade
10 cl de mélasse de grenade
les graines de 5 gousses de cardamome
1,5 cuillerée à café de cannelle en poudre
1/2 cuillerée à café de bicarbonate de soude
2 cuillerées à café de levure chimique

pour décorer : 2 cuillerées à soupe de mélasse de grenade & 2 cuillerées à soupe de graines de grenade fraîche

On trouve la mélasse de grenade dans toutes les épiceries du Moyen Orient mais aussi dans certaines épiceries fines (à Paris : Heratchian, Israël, Grande Epicerie de Paris, épiceries iraniennes de la rue des Entrepreneurs etc. sinon sur internet), pour moi la meilleure est la Cortas Qualité Premium . Pour le jus de grenade, j’ai trouvé celui-ci, pur, aucun additif, au rayon frais de Monoprix, il est parfait (ça n’est pas sponsorisé).


ON COMMENCE :

Beurrez et tapissez le moule de papier sulfurisé.

Mettre dans une casserole, jus et zestes d’oranges (commencez par la zester avant de la presser, si vous faites le contraire, vous allez voir comme c’est chiant de zester des moitiés d’oranges vides de leur pulpe, toutes molles), le jus et la mélasse de grenade, le sucre, le beurre, les graines de cardamome, la cannelle, les dates hachées, le bicarbonate de soude. Portez à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter de 5 à 8 mn, jusqu’à ce que les dates deviennent tendres  et que le liquide ait légèrement diminué. Versez dans un grand bol et laissez refroidir.

Hachez grossièrement les amandes pour qu’elles soient en morceaux et non poudreuses (là j’ai donné juste quelques petits tours de mixeur). En mettre 25 g de côté pour la déco.

Préchauffez le four à 160° chaleur tournante.

Mélangez la farine, la levure et la poudre d’amandes.

Battre les oeufs, les incorporez au mélange refroidi puis ajoutez le mélange précédent, terminez avec les 100 g d’amandes hachées. Quand tout est bien homogène versez dans le moule, lissez avec une maryse et répartissez les 25 g d’amandes hachées sur le dessus.

Enfournez pour environ 45 mn, testez avec la pointe d’un couteau. Si vous devez prolonger la cuisson, ce qui m’est arrivé, pensez à protéger la surface du cake avec un papier d’aluminum ou sulfurisé pour éviter que la surface, et donc les amandes, soient trop cuits.

Laissez refroidir environ 5 mn avant de le démouler et de la poser sur une grille. Pendant qu’il est encore chaud, badigeonnez le dessus avec les deux cuillerées à soupe de mélasse et répartissez les graines de grenade.

A déguster avec un thé.

4 Comments

Leave a Reply