C’est rien de dire que ce dessert traditionnel de Noël, danois, inspiré par notre le riz au lait, est une dinguerie qui vous fera vous relever la nuit s’il en reste (rien n’est moins sûr). Ca n’est pas du riz au lait, c’est pire !!!  un nuage gourmand, croquant, irrésistible !!! Si je vous dit aussi qu’il est ultra facile, économique, qu’on peut le préparer la veille, voire l’avant-veille, et que sa légèreté le fera passer là où la bûche coincera, vous embarquez pour un Noël hygge ?

Cette recette comportant du coulis de cerises, en hiver, on n’a pas le choix, on prend des surgelées ou en conserve, au naturel.

Il existe également en version suédoise, à l’orange, ou norvégienne, à la framboise.

LA LISTE (pour environ 6 personnes mais c’est tellement bon…) :

riz au lait :
150 g de riz rond
1 litre de lait frais entier
33 cl de crème Fleurette (Elle&Vire bouchon rouge)
100 g d’amandes entières émondées
100 g de sucre en poudre ou cassonnade
1 gousse de vanille

coulis de cerises :
350 g de cerises surgelées ou au naturel (j’ai pris des griottes)
90 g de sucre en poudre
2 cuillérées à soupe de liqueur de cerises (ou Guignolet Kirsch)
le jus d’un demi citron
1 cuillerée à café rase de Maïzena ou fécule de pomme de terre

La liqueur de cerises (ou le Guignolet), sert à booster le goût des cerises. Elle va cuire, donc tout l’alcool va s’évaporer, il n’y a donc pas de problème avec les enfants ou les non-consommateurs d’alcool.

ON COMMENCE :

Versez dans une casserole, le lait et le sucre puis fendez la gousse de vanille en deux, récupérez-en, avec la lame d’un couteau, les graines et ajoutez-les (les graines et la gousse fendue). Portez à petite ébullition avant d’y mettre le riz et prolongez la cuisson, à feu doux, jusqu’à absorption du liquide.

Débarrassez dans un saladier et, une fois revenu à température ambiante, réservez au frigo.

Préchauffez le four à 150° et, sur une plaque à pâtisserie positionnée au tiers haut du four,  torréfiez les amandes jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Ca prend entre 10 et 15 mn, surveillez attentivement. Laissez refroidir, hors du four, avant de les concasser grossièrement (sauf une).

Pendant ce temps, dans une casserole, faites chauffer, doucement et à feu couvert,  les cerises (pas besoin de les décongeler), le jus de citron, le sucre, la liqueur de cerise . Lorsque ça commence à compoter, ajouter la Maïzena et prolongez la cuisson de 2/3  minutes, sans cesser de remuer. Si besoin, donnez juste une petite pulsion de mixeur plongeant, pas plus,  ça doit rester épais et gourmand, on ne fait pas une soupe de cerises.

Incorporez les amandes (concassées et celle qui est entière) au riz au lait bien frais puis la crème Fleurette montée en Chantilly ferme.

On incorpore toujours en mettant la préparation la plus légère sur la plus lourde, donc versez la Chantilly sur le mélange riz au lait/amandes.

Dressez dans des coupelles individuelles et nappez d’un peu de coulis de cerises tiède.

Si vous avez tout préparé la veille, faites tiédir le coulis avant.

si vous le préparez à l’avance, il se conservera dans des boîtes hermétiques au frigo

Servez l’air de rien et attendez les réactions…

Traditionnellement, on sert dans une grande coupe et celui qui trouve l’amande entière gagne un petit cadeau gourmand, pâte d’amande ou chocolat mais ça peut se faire aussi en coupes individuelles.

No Comments Yet

Leave a Reply