Brochettes de Poulet à l’Ananas

Les produits artisanaux de notre terroir, ça n’est un secret pour personne, j’adore ça ; aussi, lorsque j’ai eu la chance de pouvoir en choisir quelques uns, en provenance des Antilles, sur le site Arawak Market, les idées de recettes se sont vite imposées. En voici une, toute simple, avec le sirop Quatre Epices qui parfume la marinade et va apporter toutes ses saveurs au poulet. En touche finale pour le peps, la Sauce Chien, condiment incontournable de la cuisine antillaise et meilleure amie des grillades, est idéale. D’autre, part, avec le code AWKMIG15, vous bénéficiez de 15 % de réduction sur les produits de la recette, jusqu’au 15 mai 2021 mais également sur ceux utilisés pour réaliser le Bokit. N’hésitez pas à vous promener sur le site, avant les fêtes des Mères et Pères, on y trouve plein d’idées cadeaux.

Si la préparation ne nécessite que très peu de temps, en revanche, prévoyez de laisser reposer le poulet, dans sa marinade, 2 heures minimum au frigo pour qu’il s’imprègne bien de toutes les saveurs.

LA LISTE (8 brochettes, donc 4 personnes) :

500 g de haut de cuisses ou de filet de poulet
1 ananas « avion » ou 2 Victoria, plus petit que le mien, qui venait du Portugal
2 cuillerées à soupe de sauce soja
3 cuillerées à soupe de Sirop 4 Epices

garniture : riz basmati

Concernant l’ananas, si vous n’en trouvez pas de frais qui soit bon (préférez les antillais, réunionnais, africains, costaricien mais toujours « avion » donc cueillis à maturité, comme pour les mangues), vous pouvez prendre de l’ananas en conserve mais pas au sirop, trop sucré. J’achète toujours celui-ci, en hyper, rayon bio, sans sucre ajouté.

ON COMMENCE :

Mettez, dans une boite hermétique, la sauce soja, le sirop et le poulet coupé en morceaux de taille régulière, fermez la boîte, secouez doucement et placez au frigo pour environ 2 h en essayant de penser à remuer de temps en temps.

Quand le poulet est mariné, épluchez et coupez l’ananas en morceaux de la même taille que ceux de poulet (approximativement hein, on ne va pas sortir le mètre laser, mais c’est pour que la cuisson soit plus facile et homogène).

S’il y a du jus de coupe de l’ananas, ne le jetez pas.

Montez les brochettes en commençant et en terminant par un morceau d’ananas, pas pour faire joli, mais pour éviter qu’un morceau de poulet qui n’a pas d’ananas sur un de ses côtés, se dessèche à la cuisson.

Pour la cuisson, j’ai choisi une poêle avec un mélange huile neutre/beurre, vous pouvez aussi la faire au grill, au four, ou au barbecue ; c’est vous qui voyez.

Mélangez le jus de coupe de l’ananas avec la marinade qui reste au fond de la boîte et arrosez les brochettes pendant la cuisson, à feu moyen-vif (6/10 pour moi).

Servez immédiatement avec la sauce chien, accompagnez de riz basmati et/ou d’une poêlée de bananes plantain, d’une petite salade verte et d’un muscat sec du Languedoc Roussillon ou d’un Bandol rosé.

.

No Comments Yet

Leave a Reply