Linguines au Citron presque comme chez Big Mamma

quand tu ne veux pas qu’elles refroidissent et que tu ne prends pas le temps d’essuyer les bords du plat….

Le raz-de-marée Big Mamma qui a commencé à déferler sur la capitale en 2015 a, au passage, édité un livre de recettes dont est extraite celle-ci, à un détail près, puisque l’intitulé exact est « Liguines au citron et à la stracciatella fumée » mais voilà, la stracciatella fumée….bon courage pour en trouver et,  même sans, cette recette est une explosion de saveurs, de peps et de … vitamines.

Donc, comme je n’ai pas trouvé ladite stracciatella (pour tout vous dire je l’ai « googlisée », après avoir vu le regard interrogatif du traiteur italien de ma ville, et j’ai alors compris que la recette aurait pu s’appeler « Nouilles au Graal » ; si vous en trouvez, merci de me dire où en commentaire), j’ai mis de la Mozarrella di Buffala, bio et artisanale. J’insiste sur ces deux derniers points parce que la Mozzarella industrielle, mis à part le gros mot complément du nom, devient vite caoutchouteuse quand on la chauffe ; il vaut donc mieux ne rien mettre.

LA LISTE (pour 4 personnes) :

4 citrons bio (on utilise jus et zestes)
400 g de linguines
300 g de tomates cocktail
1 grosse gousse d’ail
feuilles de basilic (tout plein)
huile d’olive
piment d’Espelette
1 grosse cuillerée à soupe de sucre en poudre pour les tomates confites
thym frais
et donc stracciatella fraîche fumée (chez les traiteurs italiens….ou pas)

ON COMMENCE :

Faire confire les tomates, ça prend du temps mais c’est le four qui fait tout : préchauffez le four à 150°, lavez, séchez, coupez (dans le sens horizontal) et épépinez les tomates puis disposez-les dans un plat à four tapissé de papier sulfurisé, arrosez-les d’huile d’olive, saupoudrez-les avec sel, poivre du moulin, sucre en poudre, thym et enfournez pour environ 1h30 à 110°. L’intérêt de prendre des tomates cocktail, c’est qu’elles sont plus petites et l’opération prendra donc moins de temps.

Pendant ce temps, lavez, essuyez et zestez les citrons puis prélevez-en le jus (ne faites pas dans l’autre sens, c’est vraiment très chiant de zester des demi-citrons creux car pressés).

Quand les tomates sont confites :

Faites chauffer de l’huile d’olive dans une sauteuse avec une gousse d’ail hachée, sans la brûler, ajoutez une pointe de piment d’Espelette, les tomates confites (et leur jus, ce serait dommage de le jeter), quelques feuilles de basilic, les trois quarts du jus de citron et laissez mijoter doucement

Pendant ce temps, faites cuire les linguines « al dente » selon les indications du paquet – 3 mn (elles vont terminer leur cuisson dans la sauce). Avant de les égoutter, ajoutez une ou deux cuillerées à soupe d’eau de cuisson à la sauce (l’eau de cuisson des pâtes étant un « liant » il faut toujours en ajouter aux sauces). Une fois égouttées, vous pouvez les mettre dans la sauteuse, bien mélanger et laisser mijoter environ 3 mn, jusqu’à ce qu’elles soient « al dente ».

Dressez dans des assiettes creuses, ajouter la straciciatella (ou pas), les zestes de citron, une pincée de piment d’Espelette et quelques feuilles de basilic.

Dégustez sans plus attendre avec un Pinot Gris d’Alsace, un Gaillac blanc, un Muscadet de Sèvres et Maine sur Lie, un Sancerre Blanc et modération.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire