Gâteau à la Crème Pâtissière et à la Rhubarbe…Hygge bis

Deuxième recette de mon livre « Desserts Hygge » de Bronte Aurell (je l’adore, c’est celui-ci cliiic), ce gâteau, d’une gourmandise absolue, ne ressemble à aucun autre gâteau que j’ai pu gouter auparavant. Un appareil à gâteau ferme et fondant, une crème pâtissière très légère (avant je n’aimais pas trop, mais ça, c’était avant) posée dessus, servant d’écrin à des morceaux de rhubarbe à peine poêlés dans du beurre et de la cardamome…le truc de fou. Vous avez déjà goûté quelque chose comme ça ?

La recette est donnée pour un moule à charnière (un cercle pour moi) de 23 cm de diamètre, ce qui fait pour 8 personnes.

LA LISTE :

crème pâtissière (on peut la faire la veille) :
1/2 litre de lait entier
une gousse de vanille
1 oeuf entier + 1 jaune
100 g de sucre en poudre
30 g de fécule de maïs
1/2 cuillerée à café de sel fin
25 g de beurre froid coupé en petits morceaux

biscuit :
175 g de beurre pommade
200 g de sucre en poudre
4 oeufs
200 g de farine
une gousse de vanille (ou une cuillerée à café d’extrait de vanille)
1/2 cuillerée à café de sel
1,5 cuillerée à café de levure chimique

garniture :
400 g de rhubarbe
30 g de beurre
50 g de sucre en poudre
2 cuillerées à café de cardamome en poudre

ON COMMENCE :

garniture (on peut la faire la veille) :

Lavez la rhubarbe, coupez-la en tronçons de 3 cm de long. Faites fondre le beurre dans une casserole, à feu doux, avec le sucre et la cardamome ; ajoutez la rhubarbe, mélangez doucement pour bien l’enrober de beurre et faites-la cuire 2 ou 3 minutes. Retirez la casserole du feu et laissez infuser.

 

biscuit :

Au robot pâtissier, muni du fouet, battre le sucre et le beurre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux puis incorporez les oeufs, un à un (en veillant toujours à ce que le précédent soit totalement incorporé avant d’ajouter le suivant) et en arrêtant pour racler les bords, si nécessaire.

Ajoutez la farine et la levure mélangées et tamisées (ne zappez jamais l’étape du tamis, cela change complètement la consistance d’une pâte), remuez (tout ça pour ne pas répéter « mélangez » et parce que « touillez » c’est moche) à la spatule jusqu’à ce que la préparation soit parfaitement homogène.

Versez dans le moule (ou cercle) beurré et tapissé de papier cuisson. Là, ça n’est pas indiqué, mais j’ai tout placé au frigo le temps de faire le reste, ça va durcir un peu la préparation et éviter que la crème pâtissière pénètre trop dedans quand on l’en recouvrira.

A ce stade, égouttez les tronçons de rhubarbe en prenant soin de mettre un récipient sous la passoire pour récupérer le sirop qui s’est formé pendant leur cuisson (si vous avez fait cette garniture la veille, ça a un peu figé, c’est normal, faites-la tiédir doucement dans une casserole, juste le temps de liquéfier le sirop pour pouvoir l’égoutter).

crème pâtissière (on peut aussi la faire la veille) :

Dans une casserole, portez doucement à ébullition, le lait, les graines de vanille et la gousse fendue. Pendant ce temps, dans un bol, fouettez (fort) les oeufs et le sucre, ajoutez la fécule de mais et mélangez (le dictionnaire des synonymes propose aussi « associez » mais ça ne va pas) bien avant de versez dessus un tiers du lait bouillant sans cesser de fouetter (qui veut dire mélanger aussi). Remettez ça dans la casserole avec les deux tiers du lait restants, débarrassés de la gousse de vanille et portez doucement à ébullition sans cesser de fouetter (là le dico propose « cravacher »… cravache ta crème ???) jusqu’à épaississement (environ 1 mn), puis ôtez la casserole du feu (pensez à éteindre hein) et incorporez le sel et le beurre toujours en tournant avec le fouet (je biaise…).

Versez la crème dans un plat plat (si !!!), filmez au contact et laissez refroidir un peu avant de placer au réfrigérateur si vous la préparez la veille.

Préchauffez le four à 180°.

Recouvrir l’appareil à biscuit, qui est déjà dans le moule, avec environ 200 g de crème pâtissière (comme la crème pâtissière se congèle mal et que je n’avais pas d’autre préparation en vue, j’ai tout mis, c’était très bon car elle est légère et la pâte à biscuit, à la cuisson, a pris la forme d’une pâte à tarte garnie de crème pâtissière, comme sur la photo en bas de l’article).

Répartissez la rhubarbe sur la crème et enfournez pour environ 1 h. La lame d’un couteau insérée au centre doit ressortir avec uniquement de la crème pâtissière dessus.

Il est conseillé de le sortir du four, de le laissez tiédir avant de l’arroser du sirop réservé et de servir.

En raison de la crème pâtissière, j’ai préféré le servir frais. N’hésitez pas à me faire part de votre avis en commentaire.

4 réflexions sur « Gâteau à la Crème Pâtissière et à la Rhubarbe…Hygge bis »

Laisser un commentaire