Cheesecake aux Abricots Rôtis et à l’Amaretto de Yotam Ottolenghi

Même pas en rêve vous imaginez le goût de cette merveille !!! Le parfum de l’Amaretto, dosé pile poil sur celui des abricots bien mûrs et les amandes effilées dans la base biscuit, tout est parfaitement calculé.

Essayer Yotam Ottolenghi c’est l’adopter, enfin ses recettes. Second cheesecake du livre Sweet, après celui-ci cliic , c’est mon nouveau cheesecake préféré.

J’ai divisé les quantités par deux, donc si vous avez 10 à 12 convives (ou pas…), il suffit de les doubler  et d’utiliser, comme dans la recette initiale, un cercle ou moule à charnière de 23 cm. Concernant le temps de cuisson, on ne change rien, mon cercle faisant 16 cm de diamètre et 9 cm de haut, la cuisson a été longue.

Comme toujours, l’idéal est de le laisser prendre toute une nuit au réfrigérateur mais vous pouvez le faire le matin (tôt) pour le dîner.

LA LISTE (pour 4/6 personnes, selon l’appétit) :

base :

35 g d’amandes effilées
100 g de shortbreads (il est indiqué petits-beurre dans la version française, digestive biscuits, dans la version anglaise, j’ai une préférence pour les shortbreads, moins secs que les premiers, et sans huile de palme contrairement aux seconds). De plus, il existe maintenant une version sans gluten pour les intolérants, que j’ai achetée par erreur mais du coup, vous avez l’info).
50 g de beurre fondu
200 g d’abricots frais (mûrs mais qui se tiennent) coupés en deux et dénoyautés

crème :
420 g de Philadelphia Cheese
90 g de sucre en poudre
1 cuillerée à café d’extrait de vanille
zeste d’une demi-orange (bio du coup)
3 oeufs battus
50 g de crème aigre (pas trouvée, mais pour la faire c’est 50 g de crème fraîche mélangée avec une cuillerée à café de jus de citron)
35 ml d’Amaretto

garniture :
200 g d’abricots frais et murs, coupés en deux et dénoyautés
1 cuillerée à soupe de sucre en poudre
1 cuillerée à soupe d’eau
1 cuillerée à soupe d’Amaretto
8 g d’amandes effilées



ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 170°, beurrez un moule à charnière (ou un cercle) et chemisez-le avec du papier sulfurisé (si vous utilisez un cercle, mettre un cercle de papier, avec un diamètre de 2 cm de plus que le cercle, au fond et recouvrez de papier aluminium en serrant bien pour le bloquer).

Etalez les amandes effilées (pour la base et la garniture) sur une plaque à pâtisserie et enfournez pour une dizaine de minutes, jusqu’à légère coloration. Réservez 8 g pour le dressage.

Remplacez-les, sur la plaque, par 200 g d’abricots frais, coupés en deux, face coupée vers le haut et enfournez-les, à 210°, pour une vingtaine de minutes, ils doivent être tendres mais se tenir. Quand c’est terminé, baissez le four à 170°.

Comme ça la cuisson, on est un abricot qui a de la tenue

base :

Mixez, pulvérisez, les shortbreads, ajoutez les amandes, le beurre fondu et mélangez tout ça, à la main, en vérifiant que les amandes sont bien réparties dans toute la préparation. Versez dans le moule (ou le cercle) et tassez bien, avec le dos de la main. Mon truc, pour que ça soit hyper bien tassé et régulier, le presse-purée :

Réservez au frigo.

crème :

Dans la cuve du robot à pâtisserie ou à la main, avec une spatule ou un fouet, détendez bien le fromage frais avec le sucre, la vanille et le zeste d’orange. Ajoutez les oeufs battus un à un, puis la crème aigre (donc le mélange crème/jus de citron) et mélangez bien (à la spatule pour évitez d’incorporer de l’air), terminez avec l’Amaretto (goutez…).

Sortez la base du frigo et recouvrez-la avec les oreillons d’abricots, faces coupées vers le fond en laissant le minimum d’espace. Versez délicatement l’appareil à cheesecake sur les abricots et enfournez pour environ 1 h.

Eteignez le four, ouvrez un peu la porte et laissez le cheesecake reposer encore 1 h dedans.

Sortez le ensuite et, une fois complètement refroidi, laissez-le une nuit au frigo.

garniture :

Préchauffez le four à 210°, et procédez comme précédemment avec les oreillons d’abricots. En fin de cuisson, saupoudrez-les du sucre en poudre et arrosez-les avec l’eau et l’Amaretto mélangés. Laissez-les rôtir encore une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien fondants et juteux.
Sortez-les du four et laissez tiédir.

Au moment de servir, dégager le cheesecake du moule (ou du cercle), sur un plat de service, déposez les abricots rôtis au centre du cheesecake, parsemez d’amandes effilées et servez.

2 réflexions sur « Cheesecake aux Abricots Rôtis et à l’Amaretto de Yotam Ottolenghi »

    1. Merci beaucoup, Michaël. C’est vrai que même lorsqu’on ne fais pas beaucoup de desserts, celui-ci, avec des abricots, en pleine saison et dégusté bien frais, c’est la conclusion idéale d’un repas, et, sauf erreur, tu connais les recettes, sans fausses notes, de ce chef. 😉

Laisser un commentaire