Gado-Gado comme à Bali

Si le Gado-Gado, incontournable de la street food indonésienne, est très facile à faire, il obéit néanmoins à quelques règles précises : tofu, oeuf, légumes de saison, germes de haricots mungo, chips de crevettes et sauce satay.

Attention, ne vous fiez pas à la photo qui montre une salade plus ou moins exotique, c’est un vrai plat, très rassasiant et quelque part, c’est un plat de feignasse parce que c’est quand même rapide et facile pour peu qu’on n’ait pas un frigo vide. Il est idéal pour un plateau télé, chacun picorant et trempant ce qu’il veut dans la sauce.

Pas de règle spécifique pour les légumes, ils doivent simplement être frais, de saison, si bio c’est encore mieux, et en quantité suffisante.

LA LISTE (pour deux personnes) :

sauce Satay :

150 g de cacahuètes grillées non salées
4 gousses d’ail
2 ou 3, selon goût, petits piments rouges
8 cl d’huile d’arachide (je n’en avais pas j’ai remplacé par de l’huile de pépins de raisin)
1 cuillerée à soupe de sauce soja sucrée
1 cuillerée à café de concentré de tomates
2 feuilles de lime ou de combawa (épiceries exotiques)
1 cuillerée à soupe de sucre de palme ou de canne roux
2 cuillerées de jus de citron vert
1 cuillerée à café de pulpe de tamarin (épiceries exotiques)
20 cl de lait de coco
fleur de sel

le plat :
2 oeufs
200 g de tofu ferme nature
100 g de germes de haricots mungo
mini-épis de maïs
quelques chips de crevettes
de la coriandre fraîche
un peu d’huile pour frire le tofu
deux/trois légumes frais de saison, au choix, en quantité suffisante pour deux.

J’ai utilisé des carottes, du chou chinois, du radis red meat, j’aurais pu prendre du radis noir, du chou blanc, de la betterave chioggia et en été on ira vers les concombres, tomates, haricots verts (cuits à dente).

Pour la sauce satay, procédez comme ici cliiic.

Lavez, épluchez et détaillez les légumes en lanières (chou chinois, salade, chou blanc), en rondelles (radis, concombre, betterave), ou rapez-les mais surtout pas finement (carotte, chou rave).

Faîtes cuire les oeufs à peine durs, donc en gros 8 mn.

Plongez les épis de maïs une minute dans une casserole d’eau bouillante puis égouttez-les et arrosez-les d’eau froide (cela permet de leur ôter le goût de conserve qui est parfois assez prononcé, si vous en trouvez des surgelés, bien meilleurs, procédez comme indiqué sur le paquet).

Versez l’huile dans une poêle et faites dorer le  tofu coupé en dés et épongez-le sur du papier absorbant.

Répartissez un peu de chaque ingrédient dans des assiettes individuelles, terminez avec les pousses de haricots mungo, les chips de crevettes, de la coriandre et un petit bol de sauce par personne.

Laisser un commentaire