Crêpes Belle Hélène

Avec cette recette, la crêpe est un fruit, cinq par jours ils ont dit, alors hein

La Chandeleur approchant, une recette de crêpes Belle Hélène qui change un peu puisque les poires ne sont pas au sirop mais crues et incorporées directement dans la pâte.

Dans la plupart des recettes « Belle Hélène » les poires sont au sirop, mais comme les deux autres incontournables de la recettes sont la glace à la vanille et le chocolat fondu, à la finale, je trouve cela trop sucré, d’où ma préférence pour des poires crues, en fines lamelles, dans la pâte.

LA LISTE :

100 g de farine tamisée
100 g de Maïzena
3 oeufs
1/2 litre de lait 1/2 écrémé
1 pincée de sel
1 sachet de sucre vanillé
2 bouchons de rhum (ou 2 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger)
4 poires mures à point
glace vanille
150 g de chocolat noir à 70 % de cacao
amandes effilées
huile neutre pour la poêle

ON COMMENCE :

Préparer la pâte à crêpes en mettant les poudres mélangées dans un saladier. Y creuser un puits dans lequel on mélange les oeufs, puis faire couler doucement le lait sans cesser de fouetter, doucement, jusqu’à l’obtention d’un pâte homogène et sans grumeaux.

Laisser reposer au frais environ 2 h.

Dans une poêle anti-adhésive, faire torréfier doucement les amandes effilées sans cesser de les remuer ; les réserver.

Quand la pâte est reposée, éplucher les poires et les couper en fines, très fines lamelles, transparentes. Si vous n’avez pas de mandoline, un couteau très bien aiguisé sera parfait, voire un économe.

 

Bien huiler la crêpière, si besoin ôter l’excédent d’huile avec un papier absorbant, bien faire chauffer la poêle, y verser juste assez de pâte pour en garnir le fond en une couche fine, répartir des lamelles de poires et, avec une cuillère, mettre juste un peu de pâte sur les lamelles pour les recouvrir.

La retourner dès qu’elle se détache bien de la crêpière. Vous la retourner avec une spatule ou vous la faîtes sauter, c’est vous qui nettoyez la cuisine, c’est vous qui voyez, mais la poire les alourdit. Pas de panique si la première crêpe est ratée (si vous avez un chien c’est le moment de lui montrer que vous l’aimez), c’est aussi une tradition la première crêpe ratée, à la dixième ratée, prévoyez un autre dessert.

Quand vous avez une jolie petite pile de crêpes aux poires, toute proprettes, sortez les assiettes, c’est un dessert à l’assiette normalement.

Pliez une crêpe par assiette, y déposer une jolie quenelle de glace vanille, faire des zigzags de chocolat avec une cuillère et parsemez d’amandes effilées.

vue de profil

Laisser un commentaire