Moros Y Cristianos Cubain (riz aux haricots noirs) au Cookéo ou pas

Ce plat cubain, facile, économique et parfumé (rassasiant aussi, il faut le dire) dont le nom est inspiré par ses couleurs, Moros y Cristianos signifiant Maures et Chrétiens, est souvent confondu  avec le Congri, qui est la version aux haricots rouges et à la viande (donc plus proche du célèbre Chili con Carne texan).

Je donne les quantités pour quatre personnes en plat unique, s’il en reste un peu, c’est parfait pour une lunch box, ou le lendemain, avec quelques tomates en salade et des œufs mollets.

LA LISTE (pour4 personnes en plat unique) :

200 g de haricots noirs
300 g de riz blanc (je prends du riz de camargue bio ou du long américain)
2 oignons rouges
1 poivron
1 petit piment rouge
2 gousses d’ail (3 si petites)
½ cuillerée à café de cumin
Huile d’olive
Sel

ON COMMENCE :

La veille, mettez les haricots à tremper dans une grande quantité d’eau froide, lavez-les ensuite plusieurs fois, toujours à l’eau froide avant de procéder à leur cuisson. Si vous utilisez un Cookéo, passez cette étape.

Rincez, épépinez et coupez le poivron et le piment, épluchez et émincez les oignons et l’ail.

Mettez les haricots dans une grande marmite d’eau froide, ou la cuve du Cookéo (sans sel ; on ne sale jamais les féculents pendant la cuisson, ça durcit la gaine qui les enveloppe) et laisser cuire, à petite ébullition, jusqu’à ce qu’ils soient parfaitement tendres.

Cuisson traditionnelle: environ 2 h
Cookéo : 30 mn en Cuisson Rapide

Pendant ce temps, faire revenir, dans l’huile d’olive bien chaude, les oignons, poivron, piment,  ail et cumin. Salez

Quand les haricots sont cuits, ajoutez le riz et prolongez la cuisson (au besoin, ajoutez un peu de liquide) :

Traditionnelle : temps indiqué sur le paquet du riz
Cookéo : 6 mn en Cuisson Rapide.

Normalement, quel que soit le mode de cuisson choisi, tout le liquide ou presque est absorbé et vous n’aurez pas besoin d’égoutter.

Ajoutez le mélange poivron, oignons etc… goutez et rectifiez l’assaisonnement si besoin, servez bien chaud accompagné d’un rosé bien frais, de Provence, Costière de Nimes, Corse, Languedoc, Béarn (avec modération).

Laisser un commentaire