Couscous aux Tomates Cerises Grillées et aux Herbes de Yotam Ottolenghi


Si vous avez vu la série des « Voyages en Méditerranée » de Yotam Ottolenghi sur My Cuisine, cette recette vous rappellera quelque chose, puisqu’il la réalise dans l’épisode consacré au Maroc. Entre  couscous végétarien et taboulé sublimé, ce plat se suffit largement à lui-même mais il accompagnera parfaitement les poissons ou les viandes grillés.

Les quantités sont importantes mais il part en un clin d’oeil et s’il vous en reste, comme toujours, comme les goûts vont se concentrer au frigo, il sera parfait le lendemain (une lunch box griffée Ottolenghi c’est pas plus classe que le taboulé indus ???) ; sinon, une simple division par deux ou une règle de trois pour un peu plus. J’ai respecté la recette, au pied de la lettre excepté pour le jus de citron, deux cuillerées à soupe pour 500 g de semoule et tous les autres ingrédients, c’était vraiment trop peu.

LA LISTE :

500 g de couscous
le jus de deux citrons
2 gros oignons (j’ai pris des rouges, sinon des Roscoff)
1 cuillerée à café de miel liquide
1/2 cuillerée à café de Ras el Hanout (on en trouve partout, rayon épices)
60 de raisins dorés ou, à défaut de sultanines
600 g de tomates cerises
25 g de beurre doux coupé en petits morceaux
1 cuillerée à café de graines de cumin grillées et légèrement écrasées
1 gousse d’ail écrasée
80 g d’amandes grillées, non salées, hachées grossièrement
25 g de roquette
25 g de coriandre
20 g de persil
20 g de menthe
80 cl d’eau
huile d’olive
huile d’argan

Pour le couscous, sans hésitation, le meilleur, c’est celui-ci, le Dari Qualité Premium. Il est tellement fin, léger, arérien, que je prends le médium. On le trouve au rayon des Produits du Monde dans toutes les grandes surfaces.


ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 180°.

Mettre le couscous dans un plat à four d’environ 20 x 30 cm avant d’y verser 800 ml d’au bouillante et deux cuillérées à soupe d’huile d’olive. Mélangez bien, couvrez avec un papier d’aluminium (évitez qu’il touche le couscous) et laissez gonfler pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps là, passez à l’étape ci-dessous :

Dans une poêle chaude, à feu moyen vif (6/10 pour moi), faites caraméliser les oignons émincés finement avec deux cuillerées à soupe d’huile d’olive, le miel, le raz el hanout, 1/3 de cuillerée à café de sel fin et quelques tours de moulin à poivre. Cuire environ 20 mn, jusqu’à ce que les oignons soient tendres et bruns foncés, hors du feu incorporez les raisins et réservez.

Une fois le couscous gonflé,  parsemez-le de beurre en petits morceaux,  remettez l’alu et enfournez pour 15 mn à 150°.

le couscous à la sortie du four

Dans un saladier, mélangez bien les tomates cerises entières avec l’huile d’olive. Faites chauffer un grill à feu vif. Lorsqu’il est très chaud, faites saisir les tomates cerises, en les retournant plusieurs fois pour qu’elles se « marquent », elles ne doivent pas éclater donc, dès qu’elles sont bien marquées, réservez-les dans une assiette.

Si vos amandes ne sont pas grillées, faites-le dans une poêle, à feu vif, rapidement, en les retournant régulièrement.

Quand le couscous est refroidi, mettez-le dans un grand saladier, ajoutez les oignons caramélisés, les graines de cumin grillées et écrasées, les amandes, la roquette et les herbes coupées grossièrement. Dans un bol, mélangez le jus de citron, l’ail haché (si vous avez une Microplane, c’est encore mieux), le sel et le poivre, et versez sur le couscous et les herbes.

Goutez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Transférez dans le plat de service en ajoutant les tomates cerises au fur et à mesure pour ne pas les écrasez.

Terminez en arrosant d’huile d’argan (ou, à défaut, d’huile d’olive) et saupoudrez d’une pincée d’herbes.

Laisser un commentaire