Lorsque j’ai fait la Tourte aux Blettes, qui ne requiert que les feuilles,  ne sachant pas trop quoi faire des côtes, j’ai fini par improviser des lasagnes, avec ce que j’avais sous la main, et comme toujours, quand le test se révèle positif, la publication ici finit par arriver.

Je n’ai donc utilisé que les côtes (le blanc) mais  vous pouvez, bien entendu, les réaliser avec la totalité du légume, comme dans le déroulé de la recette.  Il faudra juste prendre le soin de bien presser les feuilles, une fois blanchies,  pour en faire ressortir toute l’eau, avant de les incorporer à la préparation.

LA LISTE (pour environ 4 personnes, selon si c’est en plat unique ou en garniture)
:

Pour un gros pied ou deux petits, après, c’est toujours pareil, il faut juger à l’oeil et selon la taille du plat. Comme j’ai voulu mettre 4 étages de plaques de lasagnes, j’ai pris un moule un peu plus haut que la moyenne (28x18x7) .

1 à 3 pieds ou bottes de blettes (il en faut environ 1 kilo)
600 g de pulpe de tomate (si vous trouvez le produit de la photo, foncez dessus,  il est top, même froid, Je crois qu’il n’est que dans les Monoprix, à vérifier. Ca n’est pas sponsorisé, c’est la meilleure marque de conserves de tomates.)
3 beaux oignons
2 gousses d’ail
plaques à lasagnes sèches
huile d’olive
sel, poivre ou piment d’Espelette
parmesan ou mozzarella « fior di latte » (en Italie, on ne cuit pas la « di buffala »)

béchamel  (pour une version vegan, prenez un lait et une margarine végétaux) :
1/2 litre de lait demi-écrémé
40 g de farine
30 g de beurre
sel, poivre

ON COMMENCE :

Détachez les feuilles de blettes les unes des autres, ôtez les parties abimées, lavez-les et séparez les feuilles des côtes.

Blanchissez les rapidement dans une casserole d’eau bouillante, salée, en commençant par les côtes. Dès qu’elles sont attendries (environ 3 mn), débarrassez-les avec une écumoire (ne jetez pas l’eau) dans une passoire et arrosez rapidement d’eau froide. Pressez un peu dessus pour faire sortir l’eau. Blanchissez les feuilles, très rapidement, environ 1 mn, dans la même eau. Procédez de la même façon que pour les côtes. Laissez égoutter.

Pendant ce temps, réalisez la béchamel, dans une casserole, en y délayant, au fouet ou à la cuillère magique, la farine, le sel, le poivre avec le lait, ajoutez le beurre et faites épaissir, sans cesser de tourner, à feu moyen vif (6/10 pour moi).

Pour les lasagnes, j’aime qu’elle soit assez épaisse, afin qu’elle ne se liquéfie pas trop, pendant la cuisson, au contact des autres ingrédients qui contiennent de l’eau (blettes, pulpe de tomate).

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

Réservez (elle va s’épaissir encore un peu en refroidissant).

Coupez, émincez et faites dorer, les oignons dans un peu d’huile d’olive, au bout de quelques minutes, ajoutez l’ail haché, et, éventuellement, le thym, le persil.

Préchauffez le four à 200°.

Pressez les blettes dans vos mains pour en extraire toute l’eau et coupez les en lanières d’environ 2 cm de large et, dans un grand saladier, mélangez-les avec la pulpe de tomate (conservez-en environ 3 cuillerées à soupe) et les oignons émincés. Goutez et rectifiez l’assaisonnement, si besoin.

Tapissez le fond du plat d’un peu de pulpe de tomate et, si vous en avez, de l’huile qui est au fond de la poêle (oui, là, sous les oignons), recouvrez de plaques de lasagnes.

Versez un peu de béchamel et lissez-la jusqu’à ne plus voir les plaques, ensuite une couche de blettes, une autre de lasagnes et recommencez jusqu’à épuisement des ingrédients en terminant par les plaques de lasagnes. Versez un peu d’eau dans les boîtes de pulpe (j’avais un tout petit peu de blettes que j’ai mises avec), arrosez la surface des lasagnes. Terminez avec un filet d’huile d’olive et du parmesan ou de la mozzarella selon ce que vous avez.

Enfournez pour 30 mn environ à 170°.

Servez chaud, accompagné d’un rosé de Provence.

No Comments Yet

Leave a Reply