Vous n’avez plus de confiture mais vous avez une carotte de 200 g , confinée avec vous  ? Faites cette confiture iranienne, qui vous  rappellera subtilement le goût du Carrot Cake;  Vous pourrez la servir, selon la tradition, comme indiqué au bas de la recette,  la tartiner ou y plonger directement la cuillère.

Encore une recette extraite du livre des Cuistots Migrateurs, acheté dans leur restaurant, le jour où je l’ai goutée. Oui, je sais, j’ai dit que je n’achetais plus de livre de cuisine, mais justement, ça n’est pas que ça. Pour en savoir plus  cliic.

On lance la préparation la veille,  pour laisser le temps à la carotte de macérer dans le sucre.

LA LISTE (pour 4/5 personnes) :

200 g de carottes
160 g de sucre en poudre
1 bâton de cannelle (ou une demi-cuillerée à café de cannelle en poudre)
1 pincée de cardamome
1/2 cuillerée à soupe d’eau de rose (rayon produits du monde des hypers, planquée en bas souvent)

ON COMMENCE (la veille donc) :

Pelez, lavez et râpez finement les carottes, mélangez-les avec le sucre puis, filmez-les au contact avant de les placer au frigo pour la nuit.

Le lendemain matin, faites-les cuire, à feu doux, avec les épices, jusqu’à ce qu’elles soient bien tendres (environ 45 mn). Otez le bâton de cannelle et laissez revenir à  température ambiante avant d’ajouter l’eau de rose.

Réservez au frais avant de servir, selon la tradition, avec du lavash (pain pita) ou du  yaourt grec (le vrai, pas la contrefaçon « à la ») et des pistaches concassées.

No Comments Yet

Leave a Reply