Le plat pratique pour le pique-nique, le brunch, ou à faire le dimanche pour ne rien avoir à faire le lundi soir en rentrant du (télé)travail, qui se glisse dans la lunch-box pour le déjeuner au bureau, c’est celui-là. Bon ok, j’ai du vous dire ça pour plein de recettes du blog, à commencer par les quiches qui sont aussi tout-terrain ; du reste, je l’ai mis dans la même rubrique.

Globalement, la préparation ne prend pas longtemps ; la seule chose, c’est qu’il faut environ une heure de cuisson au four, pour confire les tomates cerises mais, compte-tenu du fait que c’est le four qui fait le job, est-ce que ça compte ?

Avec les quantités indiquées, j’ai remplis un plat de 23 x 16 x 6 cm, donc, en gros, pour 4 personnes, avec une petite salade verte.

LA LISTE :

200 g de fromage de brebis frais
3 oeufs
1 cuillerée à soupe de crème fraîche épaisse « de Normandie »
350 g de tomates cerises
4 tiges de basilic (j’en ai eu à toutes petites feuilles, très puissant en goût, adaptez la quantité selon celui que vous avez)
1 cuillerée à soupe de sucre en poudre
3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
sel, poivre du moulin.
thym

ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 160°.

Rincez et séchez les tomates, sans les équeuter. Arrosez-les d’huile d’olive, saupoudrez-les de sucre, salez, parsemez d’un peu de thym et, enfournez à 120° pour environ 1 h. Elles doivent être totalement flétries, confites quoi !

Laissez-les redescendre en température dans une passoire.

Mélangez, de façon homogène, le fromage de brebis, les oeufs, la crème fraîche, le basilic (ciselé s’il s’agit de grosses feuilles, et on met aussi les tiges, je rappelle que dans les herbes aromatiques, les tiges sont plus concentrées en goût que les feuilles et que c’est une hérésie de jeter les tiges). Salez et poivrez, goûtez et rectifiez si besoin mais, attention, le fromage va ajouter du sel.

Préchauffez le four à 180°.

Répartissez les tomates cerises dans le fond du plat préalablement beurré, versez doucement (pour éviter qu’elles partent dans les coins du plat et qu’il n’y en ait plus au milieu) la préparation précédente.

Enfournez à 170° pour une trentaine de minutes.

Il doit être bien doré et un peu gonflé. Servez tiède ou froid avec une petite salade verte, accompagnez d’un rosé de Provence bien frais.

No Comments Yet

Leave a Reply