Si vous avez une vraie bonne pâte feuilletée qui développe vraiment, genre faite maison, de votre pâtissier ou, comme moi, l’inimitable de chez Pâte Feuilletée François (l’essayer c’est l’adopter et en se groupant, les frais de port baissent tout de suite) cette recette est pour vous. Si j’insiste sur la pâte feuilletée, c’est parce que ça ne marchera pas avec celles des hypers, de marque ou non, bio ou non, pur beurre ou non, tout simplement parce qu’elles restent bêtement collées à leur papier et ne développent pas, ce qui est pourtant la base pour du feuilletage.

Comme il me restait quelques moules cuisinées, de cette recette et que j’avais envie d’un plat un peu sexy, festif et surtout pas prise de tête, j’ai simplement cuit de la pâte feuilletée au four, découpé ensuite chaque plaque dans le sens de l’épaisseur puis garni avec le reste de moules réchauffé doucement. Bien entendu, ça fonctionne avec des moules cuisinées d’autre façon, du moment qu’il y a une sauce crémeuse.

Je donne les indications pour environ 200 g de moules, car, pour tout dire, j’ai fait ça complètement au pif, n’ayant pas l’intention de publier, mais finalement, c’était tellement facile et bon, que je partage.

LA LISTE  :

250 g de pâte feuilletée
reste de moules cuisinées avec une sauce crémeuse (on peut ajouter de la crème à de la sauce de moules marinières et laisser réduire un peu)

ON COMMENCE :

Préchauffez le four à 180°.

Etalez la pâte feuilletée avant de tailler des carrés ou ronds de taille identique (j’ai utilisé un cadre à patisserie comme emporte-pièce, vous pouvez utiliser un simple bol). Posez-les sur une plaque à pâtisserie farinée ou recouverte d’un papier cuisson si, comme moi, vous en utilisez une perforée, recouvrez d’une seconde feuille de papier puis posez dessus une autre plaque à patisserie (on fait cela pour qu’elle gonfle de façon régulière), avant d’enfourner pour une trentaine de minutes.

Vérifiez en cours de cuisson, elle doit être bien dorée et gonflée, et si ça n’est pas le cas, ajustez la durée de la cuisson.

Une vraie pâte feuilletée, quand elle est cuite, c’est ça, d’où l’importance de bien la choisir :

Dès que c’est prêt, réchauffez doucement, dans une casserole, à feu couvert, les moules et la sauce. Pendant ce temps, coupez les plaques de feuilletage dans le sens de l’épaisseur :

Garnissez-les de la préparation aux moules, chaude,  servez immédiatement avec une petite salade verte, accompagnez d’un Riesling, d’un Gewurztraminer ou d’un Sancerre blanc.

No Comments Yet

Leave a Reply