Le Riz au Lait c’est ce qui me vient en premier quand on me dit « comfort food » mais c’est souvent associé à l’hiver. Il est aux desserts ce que la raclette est aux plats, mais quand l’été joue à cache-cache, que les soirées sont fraîches, qu’on n’a ni l’envie ni le matériel pour se lancer dans une recette longue et compliquée, il est parfait. Associé à la verveine fraîche, il devient aussi estival qu’un granité de pastèque (si, si), et se mariera parfaitement avec un coulis de fraises, de framboises ou d’abricots.

Après la Pana Cotta, le Mouhalabieh, je me demande si je ne devrais pas créer la rubrique « desserts du camping » pour ceux, comme celui-ci, qui ne nécessitent rien de plus qu’une casserole et parce que ça n’est pas parce qu’on est au camping qu’on doit se taper des flanby. Allez, zou, on bouscule un grand classique, sans effort.

LA LISTE :

1 litre de lait entier (si tu as une ferme près du camping…)
110 g de riz rond
45 g de sucre en poudre
20 feuilles de verveine fraîche

ON COMMENCE :

Mettre dans la casserole le lait, le sucre, le riz et les feuilles de verveines rincées, séchées, et juste froissées dans vos mains (pour faire sortir les sucs pendant la cuisson). Portez le tout à ébullition, en mélangeant puis baisser la température. Le riz au lait doit cuire longtemps et doucement, jusqu’à quasi absorption du lait, il doit être crémeux mais pas liquide. Sur une graduation de 10, je le mets à 3, en surveillant et en tournant régulièrement.

Lorsque c’est terminé, ôtez les feuilles de verveine, après refroidissement complet, placez au frigo.

 

Pas encore de Commentaires

Laisser une réponse