Franburgé et ses garnitures

Lorsque le Panier Parigo m’a proposé de réaliser une recette avec ses produits (bio ou naturels, circuit court, français et pas de panier pré-rempli, c’est vous qui le remplissez) , comme j’avais très envie de tester les buns de Panadero Clandestino, la recette d’un burger s’est imposée. Celui-ci n’étant pas originaire de Hambourg mais composé de produits français, le Franburgé est né.

Bien entendu, cette recette est adaptable selon votre région et ses produits, à vous de voir si vous relevez le défi 100 % français du Franburgé, et avec quels produits.

LA LISTE (pour deux personnes) :

2 buns artisanaux (Panadero Clandestino)
2 steak hachés pur bœuf
4 gros champignons de Paris
2 petits oignons rouges (ou un gros)
Mayonnaise (maison pour moi, avec persil, zeste de citron et piment d’Espelette)
Bleu du Queyras (ce fromage, Médaille d’Or du Concours International Produits 2017 est une tuerie, je crois qu’il est également en route pour l’AOP)
Ketchup de Tomates Vertes (j’ai pris celui des Délices de l’Ogresse)
Quelques feuilles de salade
2 tiges de ciboule
Huile d’olive (Moulin de Soulas aux Picholines du Gard)
Sel, poivre

En été, vous pouvez ajouter une belle rondelle de tomate et remplacer les champignons par des poivrons, avec une pointe d’ail, du thym.

Garniture :

coleslaw  (à faire la veille ou en premier)
pommes de terre hérisson
– frites de patate douce

ON COMMENCE :

Si vous faites des pommes de terre hérisson, commencez par elles (cliquez sur le nom dans « Garniture » pour arriver directement sur la recette).

Epluchez, émincez les champignons et faites-les revenir dans un peu d’huile d’olive, salez-les pendant la cuisson pour qu’ils rendent leur eau. Faîtes de même avec les oignons en en gardant quelques lamelles crues.

Egouttez les deux préparations et réservez dans des bols séparés.

Préchauffez le four à 150°, coupez horizontalement les buns en deux, enfournez-les et baissez le four à 130°. Si les pommes de terre hérisson sont au four, à la fin de leur cuisson, enfournez les buns à côté et arrêtez le four.

Faites fondre du beurre dans une poêle bien chaude et cuisez-y les steaks, selon votre goût, en les arrosant de beurre pendant la cuisson.

DRESSAGE :

Posez la base des buns sur une assiette, tartinez-les généreusement de ketchup puis superposez, dans cet ordre :

Champignons
Bleu du Queyras (je pourrais dire « fines » mais pourquoi se limiter ???)
Steak
Salade
Oignons frits et cru
Mayonnaise
Ciboule
Chapeau des buns

Je l’ai fait dans cet ordre car j’aime que le steak fasse fondre le fromage sur les champignons mais vous pouvez modifier selon vos envies.

Servez immédiatement avec les garnitures que vous aurez choisies, accompagnez d’un Côte du Rhône Village ou d’un Bordeaux et mangez avec les doigts (c’est important !!!). J’ai complètement oublié de faire une photo du Franburgé entamé mais c’était tellement bon que ça ne m’a pas effleuré un instant.

6 réflexions sur « Franburgé et ses garnitures »

          1. Je les préfère, oui, mais je n’ai pas le palais universel :0) Et en plus ils sont bio, ce qui est assez rare à trouver, même en Allemagne. Je ne suis pas fan des cornichons bio vendus en France qui sont en plus très chers.

          2. J’ai une marque de cornichons bio français à tester, pas trop chers, je n’ai pas encore gouté. En France c’est un produit qu’on a complètement perdu, l’essentiel provenant d’Inde, ça commence à revenir, c’est sans doute pour ça qu’ils sont chers, encore trop rares.

Laisser un commentaire