Flan sans Pâte de Christophe Michalak

Le flan sans pâte de Christophe Michalak est aussi facile à faire, et donc inratable, que gourmand ; en même temps, avec une telle signature, il ne pouvait en être autrement non ? Je l’aime tellement, que j’ai doublé les quantités initiales parce que je le voulais bien haut, pour plus de gourmandise (je ne sais pas vous, mais moi, le flan, je mords dedans, je trouve que dans une assiette, avec couverts, ça lui donne un côté mijaurée qui ne lui va pas du tout).

On est dans une recette de pâtissier, donc on donne la quantité de jaunes d’œufs en grammes. Il va vous rester les blancs, forcément. Soit vous faites des financiers, de la mousse au  chocolat (cette recette fonctionne très bien aussi avec juste les blancs, ça vous rappelle quelque chose ?), des congolais, ou autre mais sinon, pas de panique, ça se congèle très bien, dans un sachet ou une boîte hermétique et comme là, il va vous en falloir une dizaine, le mieux est de les peser et congeler deux ou trois quantités identiques, ainsi vous n’aurez pas l’obligation de tout décongeler et utiliser d’un coup.

Et comme tous les flans, on le fait la veille ou le matin pour le diner.

LA LISTE (pour un moule à charnière de 22 cm de diamètre) :

1 litre de lait entier
40 cl de crème Fleurette
250 g de sucre en poudre
200 g de jaunes d’œufs  (une dizaine)
100 g de Maïzena
1 gousse de vanille

ON COMMENCE :

Mélangez, au fouet, dans une casserole, à froid, la Maïzena, le sucre. Incorporez, les jaunes d’œufs, et les graines de la gousse de vanille (faites sécher la gousse à l’air libre, et quand vous en aurez plusieurs, mixez-les avec un peu de sucre puis conservez-les dans un bocal et utilisez les comme la vanille en poudre que vous trouvez dans le commerce). Ajoutez la crème Fleurette, continuez à fouettez, puis le lait, de la même façon.

Posez maintenant la casserole sur le feu (7/10 pour moi) et fouettez jusqu’à ce que ça commence à épaissir, pas trop, ça doit restez crémeux.

Si besoin, mixez au mixeur plongeant pour supprimer les éventuels grumeaux. Débarrassez dans le moule, filmez au contact et laissez revenir à température ambiante.

Une fois la préparation refroidie, préchauffez le four à 200°.

Beurrez le moule et découpez un cercle de papier sulfurisé de la taille du fond, pour faciliter le démoulage.

Fouettez le flan pour le rendre crémeux, versez le dans le moule enfournez à 180° pour environ 45 mn. Si sa surface n’est pas joliment colorée de tâches noires, remontez la grille du four et prolongez un peu la cuisson jusqu’à coloration voulue.

Une fois la cuisson terminée, laissez-le refroidir sur une grille sans le décercler surtout (il n’y a pas de pâte pour le soutenir, il s’effondrerait) . Placez le ensuite au frigo, minimum 6 h avant de le déguster.

On en parle de ce crémeux ?

Laisser un commentaire