Tattie Scones comme à Glasgow

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la recette de cet incontournable de tout breakfast écossais qui se respecte, n’est pas due à une vieille tante en tartan, son nom vient simplement du terme familier « tattie » qui signifie pomme de terre, son ingrédient principal.

Rien de compliqué ici, il faut juste avoir une variété de pommes de terre farineuse (bintje, mona lisa…) et, comme pour les gnocchi, si elles sont un peu vieilles, c’est encore mieux car elles sont plus riches en amidon et ont également plus de goût.

LA LISTE (6 scones) :

500 g de pommes de terre cuites dans leur peau (pour qu’elles se gorgent moins d’eau)
125 g de farine
30 g de beurre fondu
1 ou 2 oeufs selon la taille
1 cuillerée à café de levure chimique
1/2 cuillerée à café de sel

ON COMMENCE :

Faites cuire les pommes de terre, dans leur peau, dans une grande casserole d’eau bouillante salée (couverte, ça ira plus vite et c’est plus économique) jusqu’à ce que la lame d’un couteau y pénètre sans résistance.

Une fois épluchées, écrasez-les le plus finement possible, au presse-purée, comme mamy ou à la moulinette, comme maman, ajoutez les autres ingrédients en commençant par la farine préalablement mélangée à la levure. Goutez et rectifiez l’assaisonnement si besoin.

Quand le mélange est homogène et de la consistance d’une pâte à gâteau (si besoin ajoutez un peu de farine), étalez-le sur le plan de travail (fariné) sur une épaisseur d’environ 3 cm.

la pâte, juste avant d’être étalée

Faites ensuite cuire :

– à la poêle, dans du beurre fondu, bien chaud, environ 5 mn sur chaque face (vous allez sentir une bonne odeur de pommes de terre sautées), ou
– à four chaud (200°), pendant environ 15 mn, jusqu’à ce qu’ils soient bien levés et dorés (ils lèveront un petit peu plus au four qu’à la poêle mais seront aussi bons dans les deux versions).

J’ai étalé à la taille de ma crêpière et tout cuit en une seule fois, de cette façon

Servez-les sans plus attendre, chauds. Ces spécialités écossaises, à servir avec oeufs au plat et bacon,  s’adaptent très bien à notre cuisine française, on les a testés avec des lamelles de reblochon qui ont fondu dessus, je dis ça je dis rien, mais aussi le dernier, re-poêlé doucement, avec un peu de beurre, en accompagnement d’une viande avec salade. A vous de jouer et de me dire comment vous les aimez.

 

2 réflexions sur « Tattie Scones comme à Glasgow »

Laisser un commentaire